Publié par Paddythèque

Créé en janvier dernier par HYam (Hydra for Artists of the Mediterranean), en partenariat avec la Fondation Jean-Luc Lagardère, le Prix de la Jeune Scène Artistique Méditerranéenne récompense le travail (sculpture, peinture, dessin, performance, installation, vidéo) d’un jeune artiste portant sur le thème de l’identité culturelle. Par sa dotation de 10'000 euros, il a pour vocation de soutenir les artistes dans la production de leur œuvre et de leur donner davantage de visibilité sur la scène internationale.

 

19 artistes retenus, 4 finalistes

La première édition est dédiée aux artistes de moins de 36 ans de nationalité grecque ou chypriote. 19 candidatures ont été retenues pour la qualité et la pertinence de leur dossier.

Les artistes : Bill Balaskas, Rania Bellou, Marianna Christofides, Petros Efstathiadis, Eirene Efsthathiou, Zoi Gaitanidou, Valentina Karga, Dionisis Kavallieratos, Irini Miga, Vasilios Paspalis, Maria Tsagkari, Panos Tsagaris, Alexandro Tzannis, Iris Touliatou, Christos Vagiatas, Chrisa Valsamaki, Panagiotis Vorrias, Natalie Yiaxi et Athanasios Zagorisios.

Ces artistes ont disposé d’un mois pour faire parvenir une vidéo de deux minutes présentant leur travail ainsi que leur projet, et 4 finalistes ont été sélectionnés (Rania Bellou, Marianna Christofides, Maria Tsagkari et Athanasios Zagorisios).

 

Un jury international

Présidé par Alain Seban, président du centre Georges Pompidou, le jury est composé de personnalités internationales parmi lesquelles :

Giorgos Agouridis, président du centre culturel de la Fondation Stravros Niarchos.

Adelina von Fürstenberg, commissaire générale de la dernière biennale de Thessalonique et fondatrice de l'ONG Art For the World

Katerina Gregos, curator et directrice artistique d'Art Brussels

Anne Kafetsi, directrice de l’EMST, Musée d’art contemporain d’Athènes

Maria Kokkinou et Andreas Courcoulas, architectes et auteurs du nouveau Musée Benaki à Athènes

Thierry Ollat directeur du MAC (Musée d'art contemporain à Marseille)

Thaddaeus Ropac, galeriste et Xenia Geroulanos, Gallery curatorial & sales

Emmanuel Saulnier, artiste et professeur aux Beaux-Arts de Paris qui organise cet été le “Moment Grec" en Grèce

François Tajan, co-président d'Artcurial

 

La remise du prix

La remise du Prix 2014 a eu lieu le 2 juillet chez Artcurial. 

Il a été attribué à Maria Tsagkari par Pauline Simons et François Tajan au nom d'HYam, en présence de nombreux invités du monde de l’art français, grec et international, des membres du jury et des quatre nominés venus spécialement de Grèce pour l’occasion.

Prochainement accueillie en résidence sur l'île d'Hydra, Maria Tsagkari aura l'opportunité de créer et d'installer une œuvre dédiée à l'espace public. HYam se chargera ensuite de monter une exposition dédiée au projet et au travail récent de l'artiste dans une institution grecque puis de l'exporter à Paris.

 

Maria Tsagkari, lauréate du Prix 2014

Les projets de Maria Tsagkari (née en 1981, vit et travaille à Athèbes) ne sont pas faits pour durer. Ils mettent en scène par différentes métaphores les notions d'offre, d'action de grâce, de confiance, de foi dans ce qu'elles ont d'inaccessibles. Un jardin composé de huit cents fleurs tel un modèle de pouvoir économique et social abritant toutes les sensibilités et aussi tous les déséquilibres, les empreintes d'une rencontre fortuite de deux anciens employés de l'usine à gaz d'Athènes, une tapis de cendres fait main sur lequel l'artiste a ciselé le mot « merci » en lettre sombres.

Les installations de Maria Tsagkari éclairent la futilité d'une mise en œuvre souvent laborieuse puisqu'en dernier lieu, elles sont détruites ou livrées au public.

 

[Visuels : courtesy HYam // Maria Tsagkari, s'exprimant lors de la remise du Prix de la Jeune Scène Artistique Méditerranéenne 2014, chez Artcurial]

Prix de la Jeune Scène Artistique Méditerranéenne 2014

Commenter cet article