Publié par Paddythèque

Du 8 octobre 2014 au 26 janvier 2015, le Centre Pompidou présente, dans l'Espace 315, une proposition de Latifa Echakhch, lauréate du Prix Marcel Duchamp 2013.

 

Latifa Echakhch (née en 1974 à El Khnansa, Maroc, vit et travaille à Martigny, Suisse) conçoit pour le Centre Pompidou un projet spécifique qui s’inscrit à la suite des expositions « Latifa Echakhch. Goodbye Horses » au Kunsthaus Zurich, « The scene takes place » à la galerie Eva Presenhuber en 2013, et « All around fades to a heavy sound » à la galerie kamel mennour cette année. Dans ces dernières expositions, Latifa Echakhch proposait une certaine idée du cirque, du spectacle, devenus spectacles fantômes, désertés par le public et les performers à la suite de "on ne sait" quels événements, quels désastres...

Pour l’Espace 315, l’artiste place de nouveau au centre de ses réflexions les notions de scène, de décorum et de trace. Composée de plusieurs éléments sculpturaux, l’exposition s’impose comme un ensemble. L’artiste s’attache à bâtir une scène dramatique. En jouant sur l’envers du décor, l’ensemble propose un panel de significations et d’interprétations, allant d’une matérialité décevante à des images de paysages mentaux. Entre ciel et terre, Latifa Echakhch transforme le lieu en un paysage dense et onirique, figé entre chien et loup.

Au fil de ses déambulations, le visiteur découvre alors différents fragments d’histoire, des objets presque dérisoires, des souvenirs d’enfance puisés dans les tréfonds d’une mémoire et plongés dans l’encre noire.

« Le jury a été sensible à la manière dont Latifa Echakhch sait activer le potentiel de l’espace qu’elle investit en faisant appel à des éléments aisément reconnaissables, a précisé Alfred Pacquement, président du jury. Son oeuvre entre surréalisme et conceptualisme questionne avec économie et précision l’importance des symboles et traduit la fragilité du modernisme. L’artiste ne force pas à une lecture obligée de ses oeuvres qui gardent une signification ouverte, sans dogmatisme. »

L’artiste a été récompensée pour l’ensemble de son parcours qui a été présenté au jury du Prix Marcel Duchamp par son rapporteur, Rein Wolfs, Directeur de la Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland à Bonn. Elle succède au duo Dewar&Gicquel, lauréats du Prix Marcel Duchamp 2013.

 

Latifa Echakhch, Prix Marcel Duchamp 2013

Commissariat : Jean Pierre Bordaz conservateur au musée national d’art moderne, service des collections contemporaines

Du 8 octobre 2014 au 26 janvier 2015

Tous les jours, de 11h à 21h (sauf le mardi)

 

Centre Pompidou

Galerie 2 - niveau 6

M° Hôtel de Ville ou Rambuteau

www.centrepompidou.fr

 

A découvrir au Centre Pompidou au même moment :

- Marcel Duchamp, la peinture même (du 24 septembre 2014 au 5 janvier 2015)

 

Latifa Echakhch - Centre Pompidou

Commenter cet article