Publié par Paddythèque

Pour sa 12ème édition, le Parcours Saint-Germain ouvrira la semaine de l'art contemporain à Paris, en octobre ! Pendant une dizaine de jours, cafés, boutiques, hôtels et librairies du célèbre quartier accueillent des projets d’artistes.

 

Depuis 14 ans, le Parcours réunit les enseignes du quartier, habitants et usagers autour d’un événement culturel qui profite au rayonnement artistique français, par le biais d’une rencontre inattendue avec la création contemporaine. Le Parcours renoue avec l’histoire de Saint-Germain-des-Prés qui mit ce quartier au cœur de la vie culturelle parisienne. Cette année, une trentaine de lieux d’exposition jalonneront ce parcours d’art contemporain autour de la thématique « Support Papier ».

Ce thème laisse une grande liberté, les œuvres peuvent ainsi prendre différentes formes : collage, sculpture, installation, dessin et peinture. La malléabilité de ce matériau fournit un réel potentiel pour la création : il peut être dessiné, plié, froissé, découpé, morcelé, déchiré, sculpté, collé, tissé, feutré, mâché, altéré, brulé. La richesse de ce médium aux multiples déclinaisons et les différentes possibilités esthétiques qu’il offre permettent aux artistes de remettre en question sa fonction. Le papier n’est pas qu’un support, il peut aussi être source d’inspiration ou constituer l’œuvre elle-même.

 

Les artistes et leurs œuvres

Derrick Adams (né en 1970 à  Baltimore) est influencé par les Black Panthers, le hip-hop, la culture noire américaine et le minimalisme des années 1960. Son œuvre sera vible chez Hackett.

Artus de Lavilléon (né en 1970 à Paris) puise son inspiration dans la vie quotidienne et l’être humain. Il présentera ses histoires et dessins dans les vitrines et l'esapce de la boutique Ted Baker.

Cathryn Boch qui a reçu le prix Drawing Now en 2014 s’exprime sur des cartes routières, des vues de satellites, des photographies de paysages qui lui permettent de révéler son dessin… Ce dernier est incarné par le traitement du support en papier : cousu, touché, poncé, gratté, troué, le papier révèle progressivement des strates suite au «harcèlement» qu’il a subi. Son œuvre sera visible à La Perla.

Sylvie Bonnot (née en 1982) décolle l’épiderme de la photographie et le dépose sur un autre support ; la matière picturale initiale est dénaturée et mise en relief. Elle parvient à formuler en trois dimensions les émotions ressenties face à cette image en deux dimensions. Son travail sera présenté chez Shu Uemura.

Nathalie Boutté (née en 1967 à Senlis) sculpte le papier à travers ses créations tridimensionnelles et retravaille ainsi le dessin ou le motif originel du support. Des plumages de papier découpé interpellants et poétiques seront ainsi à découvrir au comptoir du chocolat Alain Ducasse.

Andrea Bowers (née en 1965 à Wilmington, USA) s’est fait connaître par une œuvre emprunte de militantisme civique : féminisme, droit des minorités et des travailleurs, lutte contre le réchauffement climatique ou contre le SIDA. L'œuvre sera présentée chez Louis Vuitton.

Marie de Broglie (née en 1985 à Neuilly-sur-Seine) réalise des sculptures de papier et propose dans la boutique dinh van des squelettes d'animuax imaginaires.

Kate Daudy (née en 1970 à Londres) s’intéresse à la question de la perception, de son rendu visuel et esthétique. Son travail à la fois onirique, historique et esthétique de Kate Daudy envahira les espaces du Café Les Deux Magots.

Laure Devenelle (née en 1986 à Clamart) est plasticienne, designer textile et scénographe. Dans le cadre du Parcours Saint-Germain 2014, Laure Devenelle présentera un arbre à vœux pour la place Saint-Germain-des-prés ; une installation participative proposant au public d’inscrire ses vœux.

Eléonore False (née en 1987 à Paris) travaille le collage et renoue avec la sensualité, imposant aux corps une nouvelle expérience sensorielle abstraite. Ses collages orneront les murs du Café Louise.

Clara Fanise (née en 1983 à Montpellier) nous fait entrer avec son outil préféré, les crayons de couleur, dans un monde précis et réaliste où il est toujours question de point de vue. A découvrir chez Frey Wille.

Shirley Jaffé (née en 1923 aux USA) présentera son travail dans les vitrines de l’historique librairie La Hune. La couleur et le signe sont les composantes principales et le sujet de l’œuvre.

Valérie Jolly (née en 1964 à Paris) travaille essentiellement avec du papier de soie, de la colle et de l’eau, réalisant des empreintes d’objets ou d’espaces architecturaux, qu’elle démoule ensuite comme une deuxième peau. Son œuvre sera visible chez Rolex.

La galerie Catherine Houard présentera l’exceptionnel ensemble des gravures réalisées par Jasper Johns (né en 1930 aux USA) réalisé à l’atelier Crommelynck de la rue de Grenelle à Paris, entre 1975 et 1981.

Le Gun (collectif fondé en 2004) prépare une installation in situ au Café de Flore, où leurs dessins, d’inspiration surréaliste, en noir et blanc envahiront l’espace.

Jean-Michel Letellier (né en 1954 à Falaise) revisite l’idée de la feuille au point de la concevoir comme une sculpture, alternant les vides et les pleins. Il utilise de la fibre de kozo, issue du mûrier à papier, non pour fabriquer un support mais pour en faire le point de départ à son expression. A découvrir chez Eskandar.

Alexandra Loewe (née en 1976 à Paris) présentera pour la Maison Martin Margiela le projet Alexandria & Pergamon : entités incarnées au rythme du fil des sentiments bavards, les deux personnages trôneront en figures seigneuriales le long d’un mur… 

Mathilde Nivet (née en 186 à Bourges) nous invitera à découvrir son univers au sein de la célèbre boutique Bonpoint : un terrain immense pour lequel elle reçoit une carte blanche.

Fritz Panzer (né en 1945 en Autriche) est connu pour ses sculptures en fils de fer. Ses sculptures, ses dessins dans l’espace ou encore ses objets seront installés dans dans la boutique Robert Clergerie.

Maryline Pomian (née en 1956 à Nantes) se distingue par la singularité de son médium : le papier à cigarette. Telle une métaphore de la vie, son œuvre témoigne de notre court passage sur terre et de la manière dont chacun y laisse sa trace. Un univers à découvrir chez Gerard Darel avec ses installations Présences, Le buisson ardent ou encore Cocons ainsi que de nouvelles productions.

Caroline Rennequin (née en 1970) présentera, dans la boutique Jérôme Dreyfuss, une pièce formée de plumes de peinture à l’huile découpées qui, assemblées, forment une coiffe de chef indien en papier.

En collaboration avec la maison Barabara Bui, Nicole Tran Ba Vang présentera des œuvres nouvelles et anciennes de la série « paysages », des peintures sur pages de magazine entamées en 2008 dans lesquelles l’artiste s’attache à faire disparaître le modèle en en le confondant avec le fond. Seule l’ombre de la silhouette est alors révélée.

Mireille Vautier (née en 1962 à Chartres) brode ainsi des livres, des agendas… En ce sens, elle clôt les histoires racontées, les prolonge, les superpose, les modifie. Son fil rouge emprisonne les dates, les noms, les histoires, les personnages et permet à l’artiste d’établir une réflexion sur la mémoire et le temps, dans une société où prendre le temps est un luxe. A découvrir chez Bruno Cucinelli.

Maud Vantours (née en 1985 en France) aime partir d’un simple motif en 2D pour le décomposer et le développer en volume pour exprimer l’ensemble de ses facettes. A découvrir chez Annick Goutal.

Ced Vernay (né en 1969 à Saint-Etienne) exposera une série de portraits de confettis à l’Hôtel Bel Ami.

 

Fort du succès de l’année précédente, la maison Melinda Gloss donne carte blanche pour la deuxième année consécutive au commissaire et critique d’art Timothée Chaillou. Une exposition prometteuse à découvrir dans le cadre du Parcours Saint-Germain.

 

Parcours Saint-Germain 2014

Commenter cet article