Publié par Paddythèque

Du 10 juillet au 14 septembre 2014, la Dorothy's Gallerry propose un accrochage estival « Summer in the city » confrontant street art, photographie, art digital, peinture et vidéo. Une mise en abyme du monde citadin où l’on voit été et ville se répondre, cohabiter, se parler à travers l’œil de dix artistes internationaux.

 

La ville en mouvement, tantôt joyeuse, tantôt mélancolique, violente, bruyante, excessive et vivante, où les paysages architecturaux nous entourent de leur histoire et majesté.

 

Les artistes

Chez Cyril Anguelidis, c’est le choc des civilisations que l’on voit dépeint sur la toile. Une énergie excessive et exaltante au cœur de mégalopoles sous un soleil ardent.

Brok & Alex nous font découvrir la ville à travers la sensualité brute des visages et l’explosion des lettrages urbains sauvages.

Emmanuelle Fèvre nous raconte des histoires urbaines. Dans ses paysages, les images se superposent et les foules s’emmêlent pour créer une illusion visuelle, un jeu de perspective étonnant.

L’artiste Adine Sagalyn propose des compositions photographiques animées et donne ainsi mouvement au paysage urbain, de manière ludique et poétique. Elle décompose et recompose la ville et ses objets. En donnant mouvement à ce qui est statique, le spectateur redécouvre les éléments urbains (métro, tour Eiffel) qui l’entourent.

Le peintre américain Joshua Smith nous accueille dans des villes imaginaires au milieu des arbres où le mobilier se fond dans une nature foisonnante. Les objets sont suspendus dans le temps et l’espace. De ses peintures se dégage une atmosphère très onirique et mystérieuse, dû au travail des nombreuses couches de couleur utilisées par l’artiste.

L’artiste graffiti Sueb nous présente des œuvres aux courbes géométriques féminines et douces, des compositions poétiques aux formes rondes et généreuses.

Takt quant à lui propose une œuvre graphique et structurée inspirée de l’architecture urbaine combinée à une explosion de couleurs éclatante.

La ville du peintre et jazzman Eric Turlot a des couleurs vibrantes et mélancoliques. Dans un travail subtil de la lumière,  le spectateur écoute un langage urbain, rapide, instantané, poétique  et musical. Sa ville est peinte au son du jazz. Tantôt sous la pluie ou dans la nuit, le peintre installe avec brio une atmosphère musicale et singulière dans chacune de ses toiles.

Enfin, Wozniak, peintre engagé et caricaturiste renommé, nous emmène dans une ville aux allures enfantine,  joyeuse et colorée. Des personnages aériens, lumineux, tels des notes de musique se baladent gaiement dans ses tableaux. Il dépeint des bouts de vie colorés dans les favelas.

 

Dorothy's Gallery

27, rue Keller - 75011 Paris

dorothysgallery.com/art/

 

Summer in the city - Dorothy's Gallery

Commenter cet article