Publié par Paddythèque

En 1993, Audemars Piguet a donné naissance à une toute nouvelle catégorie de montres sportives avec l'innovante Royal Oak Offshore. Aujourd’hui, Audemars Piguet présente une toute nouvelle Royal Oak Offshore Tourbillon Chronographe entraînée par l'innovant Calibre 2897 à remontage automatique, spécialement développé pour ce modèle. Une édition numérotée, limitée à 50 exemplaires.

 

Le mécanisme du Calibre 2897 possède 335 composants et peut être admiré dans toute sa splendeur à travers le fond en saphir du garde-temps. Véritable œuvre d'art micromécanique, le mouvement est riche de composants anglés, polis, biseautés et décorés entièrement à la main qui créent un jeu de lumière et d'ombres éblouissant.

Côté ingénierie, le Calibre 2897 se distingue par son système de remontage automatique
entraîné par une masse oscillante périphérique en platine 950 satiné. Le mouvement est visible via une ouverture spéciale à 1 heure ainsi qu'à travers le mécanisme de remontage côté cadran.

Sa précision exceptionnelle est assurée par un mécanisme de tourbillon et l'utilisation d'un système de roue à colonne, une configuration de chronographe largement considérée aujourd'hui comme la plus fiable et la plus précise.

Pour protéger ce sublime cœur, les designers Audemars Piguet ont conçu une version spéciale du boîtier de la Royal Oak Offshore utilisant des matériaux modernes de couleur noire : Carbone Forgé© pour la carrure, céramique pour la lunette, titane et céramique pour les poussoirs et caoutchouc pour le bracelet.

 

Un chronographe signé Audemars Piguet 

Audemars Piguet est ainsi passé maître dans la réalisation de chronographes : la pièce la plus ancienne du patrimoine de l'entreprise est d'ailleurs une version foudroyante de 1881. 

Au cours des siècles, la marque a constamment su trouver des solutions aux défis posés par la conception de ces mécanismes : elle est parvenue à intégrer l'un des plus petits calibres de chronographe dans un modèle de 22,5 mm en 1886 et à produire son premier chronographe sur montre-bracelet dès les années 1920. 

La précision d'exécution de la roue à colonne, qui coordonne parfaitement les phases de démarrage, d'arrêt et de remise à zéro, en fait l'un des plus beaux mécanismes et exprime cette longue expérience dans la réalisation de chronographes. Elle est instantanément visible sur le Calibre 2897. En observant la complication en action, on remarque la précision avec laquelle l'aiguille du chronographe démarre, résultat d'un système d'embrayage spécialement conçu et mis au point pour éliminer l'à-coup caractéristique des mécanismes moins efficients. 

Les ingénieurs Audemars Piguet ont par ailleur ajouté un verrou rendant le mécanisme résistant aux chocs. 

 

Côté design

Les connaisseurs de la Royal Oak Offshore retrouveront les huit vis hexagonales en acier poli emblématiques du modèle logées au creux de la lunette en céramique noire, avec ses surfaces satinées et polies contrastées qui font parfaitement ressortir ses angles nets. 

La carrure du boîtier est en Carbone Forgé©, un matériau provenant de l'industrie aérospatiale apporté à l’horlogerie par Audemars Piguet par la réalisation de la Royal Oak Offshore originale de 2007. 

Les poussoirs en céramique et en titane sont intégrés dans des protège-poussoirs rapportés, fixés à la carrure par quatre vis visibles. Le cadran du Tourbillon Chronographe Royal Oak Offshore Automatique sera également familier pour les amateurs de la gamme : il est décoré du motif « Méga Tapisserie » et ouvert à six heures pour offrir une vue imprenable sur le tourbillon. 

 

Pour en savoir plus sur Audemars Piguet : 

www.audemarspiguet.com

 

[Visuels : Audemars Piguet]

 

Royal Oak Offshore Tourbillon Chronographe - Audemars Piguet

Commenter cet article