Publié par Paddythèque

Du 18 septembre au 5 octobre, la Dorothy’s gallery continue son immersion dans l'art urbain, entamée cet été avec l’exposition « Summer in the City » 

 

Cette exposition intitulée « Street Colours » est une occasion pour les graffeurs de pratiquer d’une manière différente, d’envisager leur art sur de nouveaux supports et d’aborder l’intérieur comme un exercice indépendant.

 

Les artistes

Sur le terrain depuis 1987, ALEX attiré par le dessin, la culture Hiphop, et ses graffeurs new-yorkais des années 80, impose peu à peu son style de peinture figurative notamment au sein de collectifs graffitis «MAX» et «3HC». A 14 ans, il taggue, crée des lettrages et des «persos». Le lettrage dans les années 80 est une forme d’expression courante mais la personnalité d’Alex s’exerce déjà davantage dans la peinture de personnages imaginaires ou réalistes. Le graffiti sert à libérer une parole, dénoncer, annoncer, rendre hommage, ou décorer, et s’approprier le monde urbain, parfois même le sacrifier. 

Brok, né en 1973 à Vitry-sur-Seine, est graffeur depuis 1990. Autodidacte, il fonde en 1991 le groupe 3HC et devient membre du crew New yorkais TNB. Brok maitrise une grande variété de styles et est reconnu pour être un artiste-graffiti technique et polyvalent. A partir des années 2000, il participe à de nombreuses expositions collectives et démarre une collaboration fructueuse avec Alex. Présent depuis 20 ans sur la scène graffiti européenne, Brok intervient lors de jams et de festivals partout en France, mais aussi en Allemagne, aux Pays-Pas, en Belgique et en Suisse. 

Dawn « peint avec la lumière ». Le light-painting est une technique de prise de vue photographique consistant à utiliser un temps d’exposition long (de quelques secondes à plusieurs dizaines de minutes) dans un environnement sombre. Ses clichés sont réalisés dans l’instant, in situ. Sa démarche s’inscrit dans un travail d’appropriation et de transformation de l’espace : peindre avec de la lumière les lieux et les individus qu’il croise. Une prolongation lumineuse de l’univers graffiti…

Récemment arrivé de Chicago où il capture l’essence de la culture hip hop, Jesse Greene est connu sous le nomde Dense83. Il mélange techniques et médiums modernes avec des motifs traditionnels et la peinture classique. Ses supports de prédilection sont éclectiques, du mur de la ville à la toile en passant par des objets trouvés.

Adine Sagalyn décompose et recompose la ville et ses objets. En donnant mouvement à ce qui est statique, le spectateur redécouvre les éléments urbains qui l’entourent (métro, Tour Eiffel). Ses compositions photographiques sont consacrées à l’architecture, au paysage urbain et à la matière industrielle. Dans son nouveau projet, ‘Paris sur Quais’, Adine propose des projections numériques animées où ses compositions photographiques sont mises en mouvement comme dans un kaléidoscope. Éphémère et intemporel, le Paris d’Adine Sagalyn se déploie et se redécouvre sous nos yeux. On découvre un univers au mouvement ludique et poétique. Cette démarche est d’autant plus étonnante qu’elle porte sur des éléments que nous pensions connaître : des lieux emblématiques de Paris, ainsi que des éléments du paysage urbain souvent ignorés car faisant partie intégrale de notre quotidien.

Issu de la deuxième génération des 3HC, Sueb a un style se caractérise par son côté smooth, des lettres rondes et généreuses. Sur toile, son travail est tout aussi intéressant, mêlant son style de lettrage avec des jeux de matières.

Né en 1978, TAKT fait ses premiers pas dans le monde du graffiti aux alentours de 1992. En 1996 il entre en école d’architecture, tout en continuant son parcours calligraphique! Après avoir fait ses armes seul, il rejoint les 3HC en 1998. C’est à partir de 2002 qu’il produit ses premières toiles, support qui lui permet de sortir des codes et techniques traditionnelles qu’il applique alors sur mur. En 2003 il part pendant plus d’un an en Espagne pour se consacrer totalement au graffiti avec la scène locale !

Né en 1954 à Cracovie en Pologne, Wozniak est artiste complet et engagé, qui dépeint de son pinceau multicolore des bouts de vie colorés. Fils d’écrivain et de journaliste, il baigne dans le milieu de la presse et de l’art. Il publie ses premiers dessins de presse dans l’influent journal « Polytyka ». En 1980, son travail pour Solidarnosc lui vaudra 3 mois de prison et un exil forcé à Paris. Très vite, il travaille pour la presse française (Libération, Le Point, Le Monde, La Croix). Il conçoit des dessins satyriques pour le Canard Enchainé depuis plus de 25 ans. Rêvant de concrétiser la rencontre entre le dessin et la musique, Wozniak rencontre Archie Sheep et Manu Chao avec lesquels ses talents de peintre et de graphiste peuvent s’exprimer en grand format, au travers ses interventions de dessin en direct lors des concerts, dans les livres et sur des pochettes d’album.

 

Dorothy's Gallery

27, rue Keller

75011 Paris

dorothysgallery.com/art/

 

[Visuel : courtesy Dorothy's Gallery]

 

Street Colours - Dorothy's Gallery

Commenter cet article