Publié par Paddythèque

Pour célébrer ses 140 ans, Kraemer Gallery a choisi d’inviter Kamel Mennour à présenter des œuvres d'artistes contemporains dans les espaces de son hôtel particulier (43 rue de Monceau, Paris 8). Cet événement est organisé, pendant la FIAC, avec la complicité de Jean-Jacques Aillagon.

 

Depuis 1875, les fondateurs de la Maison Kraemer et leurs descendants ont su innover et perpétuer une tradition d’excellence. Six générations se sont succédé et ont contribué à faire de Kraemer la référence mondiale pour le mobilier et les objets d’art du XVIIIe siècle.

Aujourd’hui, résolument tournée vers l’avenir, la Galerie Kraemer bouscule les codes du XVIIIe siècle avec des mises en scène toujours plus contemporaines et inédites à l’image de certains de leurs salons.

Sous le regard de l’ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, le parcours propose des œuvres d’Anish Kapoor, Daniel Buren, Claude Lévêque et Lee Ufan, issues de la galerie kamel mennour, en résonance avec les meubles et objets d’art du Siècle des Lumières signées des grands maîtres de l’époque : André-Charles Boulle, Charles Cressent, Jean-Henri Riesener et Martin Carlin.

« Ces quatre artistes contemporains ont un lien particulier avec Versailles ou le Louvre. Leurs oeuvres trouvent en la galerie Kraemer un écrin magnifique et dialoguent avec les maîtres du mobilier. » précise Kamel Mennour.

« Cette exposition est un hommage aux fondateurs de notre galerie, tout en proposant à nos collectionneurs un témoignage concret du mariage entre l’art du XVIIIème siècle et l’art contemporain » commentent Laurent et Olivier Kraemer.

Kraemer Gallery présente ce « pas de deux », dans une scénographie particulière réalisée par Patrick Hourcade, qui a conçu et mis en oeuvre l’exposition « 18e ; Aux Sources du Design » au Château de Versailles d’octobre 2014 à février 2015.

 

Exposition dialogue Kraemer Gallery - Kamel Mennour

Du 20 au 31 octobre 2015, de 10h30 à 19h00

 

Kraemer Gallery

43, rue de Monceau

75008 Paris

www.kraemer.fr

 

[Visuel : Chez Kraemer, 43 rue de Monceau Paris, service de presse]

Commenter cet article