Publié par Paddythèque

La 4ème édition de DDESSINPARIS, DDESSIN {16} a accueilli, du 1er au 3 avril 2016, plus de 6'000 visiteurs à l’Atelier Richelieu, soit 1'000 de plus que l’an dernier, à deux pas du Palais Brongniart où se tenait la 25ème édition du Salon du dessin, l’événement à l’origine de la Semaine du Dessin.

 

DDESSIN {16} a réuni 18 galeries - dont l’une d’entre elles proposait un solo show - parmi lesquelles une américaine et une londonienne, mais aussi 6 solo shows d’artistes non représentés par des galeries. Quant au Corner Illustrateurs, il présentait le travail de 4 jeunes diplômés. Un ensemble le dessins de l’artiste tunisien Nidhal Chamekh et de l’artiste algérien Massinissa Selmani, une installation du franco-allemand Sascha Nordmeyer, un espace dédié à François Réau, coup de cœur de DDESSIN {16}, et l’exposition Regards sur la Planète ont enrichi cette 4ème édition.

Performance et conférences ont également rythmé ces 3 jours, et pour la première fois, le salon proposait un programme de visite et de sensibilisation à l’art pour les enfants à travers Les Kids. 17 enfants âgés de 8 à 12 ans auront participé à cette offre originale de DDESSINPARIS qui s’adresse aussi aux plus jeunes.

Le Prix DDESSIN {16} / Institut Français de Tanger a été attribué à l'artiste américaine Ashley Oubré, présentée par Ozenne & Prazowski Gallery (Londres). Une seconde lauréate a été désignée par les membres du jury : l’artiste française Clémentine Poquet, présentée par Lhoste Art Contemporain (Arles). Le Prix L'Art est vivant, 3ème et nouveau prix décerné cette année, a été attribué à l’artiste tunisien Atef Maatallah, l’un des artistes du collectif Zamaken dirigé par Achraf Ben Abizid, par ailleurs second lauréat du Prix DDESSIN {15}. Quant à Christelle Téa (Corner Illustrateurs, sélection de DDESSINPARIS), elle a été élue Coup de coeur du jury L’Art est vivant. Le collectif L’Art est vivant présentait par ailleurs un solo show consacré à l’artiste allemand Max Neumann, très remarqué pendant cette 4ème édition.

 

Commenter cet article