Publié par Paddythèque

Tour Optic 2ooo - du Grand Palais à Biarritz

 

Le Tour Auto Optic 2ooo - organisé par Peter Auto - s'inscrit comme une épreuve de haut niveau sur circuits et routes fermées où anciens pilotes de F1 et de rallye s'affrontent et partagent leur passion avec des gentlemen drivers. Sa 26ème édition aura lieu du 24 au 30 avril.

 

 

Hier, les visiteurs ont pu découvrir les bijoux automobiles au Grand Palais installé en bord de Seine. Les traditionnelles vérifications administratives et techniques ont été effectuées aujourd'hui et chaque équipage a reçu le le précieux sésame indispensable pour s’aligner au départ de la plus ancienne course automobile encore organisée aujourd’hui.

 

En cette journée d’exposition ouverte au public, les 242 bolides ont dévoilé leur carrosserie parfaitement lustrée dissimulant des mécaniques finement entretenues et préparées pour affronter les 2500 kilomètres du parcours. Chaque année renouvelé depuis sa première édition en version voitures historiques en 1992, l’itinéraire emmènera les concurrents en Bretagne pour la première fois avec une arrivée d’étape mardi soir sur le Quai Saint Vincent à Saint-Malo. Puis, direction la région de Nantes le lendemain, Limoges jeudi, Toulouse vendredi et enfin Biarritz, théâtre océanique de l’arrivée finale du Tour Auto Optic 2ooo dans la nuit de samedi à dimanche.

 

A l’honneur de la 26ème édition, des voitures qui ont écrit la légende du Tour : BMW, Ferrari, Alpine, Ford GT40, Jaguar Type E et MKII, Ligier JS2, Porsche, Shelby Cobra et d’autres joyaux de la production automobile dont les représentantes de marques françaises disparues célébrées spécialement cette année. Ainsi les passionnés d’automobiles historiques venus près de dix mille au Grand Palais ont pu admirer ce musée éphémère constitué d’allemandes, américaines, anglaises, italiennes et françaises, soigneusement présentées par marque et par modèle.

 

Ils ont également eu l’occasion de croiser quelques pilotes de renom comme l’Anglais Derek Bell, quintuple vainqueur des 24 Heures du Mans, engagé au Tour Auto au volant d’une Porsche 911 RS 3.0L de 1975… Michel Périn, célèbre copilote qui remporta avec François Chatriot le Tour de France automobile en 1986, ainsi que deux titres de champion de France des rallyes et six titres de champion du monde des rallyes-raids. Sur le Tour, il fera équipe avec Nicolas Pagano sur une Alfa Romeo 1750 GTV de 1968. L’Ecossais Guy Berryman, bassiste du groupe Coldplay, qui participe pour la première fois à une telle épreuve au volant de sa Dino 246 GT en compagnie d’un autre musicien : l’Australien Gleen Moule, batteur du groupe Howling Bells. Ou encore, le comédien Alexandre Brasseur (digne héritier de son père Claude et de son grand-père Pierre) qui sera de nouveau au départ avec une Jaguar Mk I (1959) partagée avec Pierre Le Gloahec-Henanff. Ainsi que les chefs étoilés Michel Chabran (BMW 1600 Ti), Michel Rostang (Lancia Fulvia 1.6 L HF Fanalone) et Jean-Paul Lacombe (BMW 2002 TI), fidèles participants de l’épreuve.

 

 

En savoir plus sur la compétition :