Publié par Jean-David Boussemaer

Du 6 novembre au 1er décembre 2007, le Studio Art and You accueille une exposition personnelle de l’artiste américain Roy STUART (né à New York en 1955). Intitulée « PARIS 2007 », celle-ci rassemble neuf tirages de grand format (dont plusieurs « Glimpses », ses célèbres photographies coquines), une sélection exclusive de tirages de petit format aujourd’hui collectors, et un extrait de son dernier film The Lost Door.

 

Maître incontesté de l'imagerie érotique, Roy STUART se fait apprécier dans le milieu de la contre-culture new-yorkaise dès la fin des années 1960. Actuellement, il réside à Paris et n'expose ses photographies qu'à de rares occasions. Il est par ailleurs l'auteur de quatre best-sellers publiés chez Taschen ; son cinquième album, intitulé Roy Stuart V, devrait sortir, au printemps 2008. 

Si à première vue, les audacieuses photographies de Roy STUART s'apparentent aux traditionnels clichés pornographiques (un monde aseptisé dans lequel de jeunes filles innocentes sont perverties et réduites à l'état de simples 'jouets sexuels'...), il serait fort réducteur de limiter sa pratique à ce simple aspect. En allant plus loin, on pourrait même affirmer qu'il s'agirait d'une erreur préjudiciable, tant l'ensemble de sa production artistique est marqué par une dimension militante qui lui est subjacente et la rend profondément subversive.

Dans ses clichés, le trublion américain fustige la vision phallocentrique du sexe et, a contrario, privilégie une sensualité à fleur de peau, une féminité libérée. Le photographe dépeint un univers sans tabous - ni religieux, ni moraux – dans lequel les femmes disposent naturellement des mêmes prérogatives que les hommes. L’artiste se plait à explicitement mettre en avant des femmes qui, sans complexe, cèdent naturellement à leurs pulsions – que ce soit sur un lit, dans un bar, ou dans des lieux publics.

L'exposition du Studio Art and You tente de mettre en avant ce regard, tout à la fois élégant et espiègle, porté par un Homme qui essaie de comprendre qui est l'autre, la Femme. Un séduisant voisinage des sexes, un éveil des consciences, un hymne des plaisirs sans âge. Bref, un brillant cri de délivrance lancé à la face du monde !

Jean-David Boussemaer

 

Communiqué de presse de l'exposition « Paris 2007»

Du 6 novembre au 1er décembre 2007 au Studio Art and You, Paris


 

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog