Publié par Paddythèque


Suite à la publication d'un mini-listing d'événements artistiques plus ou moins ratés à Paris en 2007, la Paddythèque dresse une liste équivalente de manifestations, à ses yeux, réussies.


II. Les réussites de 2007


A. Les foires

A.1. Du point de vue de la fréquentation et de l'impact dans les médias, deux nouvelles foires ont rencontré un vif succès en 2007 : Les Elysées de l'Art (organisés en marge de la Fiac) et le Salon du Dessin contemporain. Tenu dans un décors inhabituel (un hôtel particulier du 16ème arr.), ce dernier était présidé par la galeriste Christine Phal, et montrait efficacement la diversité des courants, des styles et des médiums de l’après-guerre jusqu’à nos jours. Un modèle du genre particulièrement prometteur...

A.2. Pour sa seconde édition,
Show Off (tenue en marge de la Fiac dans l'Espace Pierre Cardin) a très largement progressé ; autant du point de vue de la qualité des pièces présentées qu'en terme de surface d'exposition.


B.
Les expositions et événements

B.1. Le Centre Pompidou - qui fête en 2007 ses trente ans - ne cesse de proposer des manifestations de qualité. Particulièrement significative de ce fantastique bouillonnement artistique, l'exposition « Air de Paris » présentait, en deux volets, des œuvres de 1970 à nos jours autour des thèmes conjoints de la ville et la vie urbaine. Cette réflexion prenait Paris pour point de convergence, que les artistes et créateurs de l'exposition y aient résidé, travaillé, ou qu'ils aient des projets lui étant associés. En marge, était également organisé un foisonnant programme culturel : un concert de Air avec Xaivier Veilhan, de brillantes interventions de Valérie Jouve & Michel Agier, Elie During...).

B.2. L'exposition de Pierre et Gilles est parvenue à secouer le Jeu de Paume (qui s'endormait un peu sur ses lauriers...) grâce à une scénographie bien étudiée : thématiques à la fois identifiables et cohérentes, murs colorés...



C.
Les galeries

C.1. Ne disposant plus de place suffisante pour correctement exposer leurs artistes, plusieurs
grosses galeries parisiennes dont décidé de s'agrandir et d'ouvrir de nouveaux espaces d'exposition. Quelques galeristes ont choisi d'investir des étages supplémentaires (Thaddaeus Ropac...), tandis que d'autres ont opté pour des locaux suplémentaires à proximité de la galerie-mère (Daniel Templon, Emmanuel Perrotin, Kamel Mennour...). Xippas a, quant à lui , créé la surprise en transformant un entrepôt de cité industrielle en Réserve d'art contemporain accessible au public le week-end.

C.2. De nombreuses galeries de qualité ont décidé de former un pôle artistique autour de la galerie des
Filles du Calvaire. Ainsi, par exemple, les galeries Magda Danysz et Vanessa Quang ont respectivement quitté les 1er et 13ème arr., et de nouvelles galeries ont décidé de s'installer à proximité (Dix9, Numeriscausa...). Inscrit dans le prolongement de la rue Saint-Claude (entre les 3ème et 11ème arr.), ce quartier pourrait très prochainement devenir le nouveau lieu tendance de Paris...



Article en lien :

> Quelques ratés dans le champ de l'art contemporain à Paris en 2007....


Commenter cet article