Publié par Paddythèque


- Art and You (Studio) : Expo de Renaud BEZY « Yesterday's World » (19h-)
? : Une exposition qui traite de la temporalité et du futur, tout autant envisagés dans le champ de l'art que dans celui, plus prosaïque, de la culture populaire.
Dates expo : du 18 janvier au 16 février 2008
14, rue Richer - 75009 Paris
site - fiche



-
Atelier Cardenas Bellanger : Expo de Kyle FELD (18h-)
? : “Quand je serai de retour, je vais travailler sans relâche pour terminer autant de dessins que je peux, je pense que ce sera l’exposition...” Le texte se construira à partir de ces simples indications reçues de Kyle Field; écrire sur une prochaine exposition sans avoir vu les oeuvres ou plus que jamais écrire avant... transformer alors cette interrogation en méthode pour un texte... dans le même mail Kyle Field écrit qu’il travaille sur des “Crystals” et je pense que l’on peut commencer par regarder attentivement certains détails des derniers dessins vus à Paris. Il y a depuis toujours dans cette oeuvre une approche ou si l’on préfère des aspects liés à une forme d’abstraction, cet hiver devant un collage de son ami Eric Bluhm “Untitled” évoquant une forme de diamant, devant ce collage d’une multitude de papiers découpés Kyle Field nous disait son admiration de tous ces noirs différents (1). Et puis, il y a bien sûr à chercher comme toujours dans l’art Américain du côté de l’Underground, cette fois nous choisirons entre mille la grande épopée autour de la Ferus Gallery: Jay DeFeo dont nous regardons “The Jewel” peinte en 1958, le fond est sombre pour mieux faire éclater la structure de toutes les facettes des branches du diamant (2). Toujours de Jay DeFeo: “The Eyes”, dessin au crayon dont nous connaissons la taille car il y a cette photo où elle pose, torse nu, juste entre les deux yeux dessinés, pour l’objectif de Wallace Berman. Chez Kyle Field, il y a parmi toutes les pépites à découvrir quelque part dans le dessin extrêmement fouillé, ainsi dans “Unicornia”, là aussi les deux yeux de la panthère qui nous regardent ou encore dans ce dessin de 2006 “Sea captain’s sisters”, là sur la gauche, dans cette construction qui évoque une cascade, cette fois deux traces à l’encre noire, plutôt comme deux taches.
Dates expo : du 18 janvier au 16 février 2008
43, rue Quincampoix - 75003 Paris - site - fiche

- Galerie Loevenbruck : Expo de Vincent LABAUME « Anteclips et autres suppôts » (18h)
? : Raoul Hausmann raconte qu’il a eu la révélation du photomontage alors qu’il était en promenade avec Hannah Höch en Baltique pendant la première guerre mondiale et qu’il découvrit dans chaque famille d’un petit village une lithographie accrochée au mur représentant un grenadier sur fond de caserne, sur la tête duquel on avait collé un portrait photographique du soldat de la famille. Quant à moi, l’idée de ces « antéclips » m’est venue il y a près de trente ans en visitant ma grand-tante Julia Langoult, agricultrice de la Nièvre qui, dans les années soixante-dix, tapissait régulièrement l’intérieur de sa grange et de son étable d’images de magazines qu’elle découpait pour, disait-elle, « distraire les vaches » ; et qui avait également pour habitude de coller un portrait tout rond d’animateur souriant, qu’elle renouvelait tous les solstices, sur le disque balancier de sa pendule comtoise, cette fois, disait-elle, afin de « distraire le temps ! » (Pierre Desproges s’en inspira quelques années plus tard, pour le générique télévisuel de sa Minute nécessaire.) Aussi, à son exemple, me suis-je astreint pendant des années à cette pratique (qui fut presque quotidienne entre vingt et trente ans) de transformer le « donné » des magazines et autres supports imprimés en une sorte de collage alla grottesca qui alliât le souci de ma grand-tante de distraire les vaches et le temps, au voeu séculaire de Grégoire le Grand : « la peinture peut être pour les illettrés ce que l’écriture est pour ceux qui savent lire. »
Dates expo : du 18 janvier au 8 mars 2008
40, rue de Seine - 75006 Paris - site - fiche

- Galerie Wolff : Expo de Valérie FAVRE « Coma » (18h-21h)
Dates expo : du 18 janvier au 1er mars 2008
78, rue Julien Lacroix - 75020 Paris
- site - fiche

-
Sciences Po : Conférence « Alternatives au marché de l'art de New York » (18h30-20h30)
? :Georges Armaos survolera l'histoire des galeries à New York depuis les années 1960 jusqu'à aujourd'hui et se focalisera sur leur rôle dans la promotion et l'institution de valeurs dans l'art contemporain. Il abordera leurs rapports avec les artistes, les collectionneurs, les musées et la presse. En dehors de la question des liens avec les arts visuels, il sera aussi question du lien avec la finance et l'immobilier, deux aspects capitaux de l'existence des galeries. Cette intervention formulera ce qui reste invisible ou qui se tait dans les discours et les recherches en histoire de l'art.
13, rue de l'Université - 75006 Paris

Commenter cet article