Publié par Paddythèque


- Café de la Plage : Expo de Charles YERVANT « L'Ours seX paUse » (18h-21h)
? : « Parce que c'est plus un pretexte à faire la fete. Parce que oui cela releve plus d'une performance que d'un vernissage que de laisser s'exposer un ours. Parce que c'est toujours une bonne excuse de boire jusqu'à l'ivresse. Parce que malgré cela je ne suis pas un artiste. Parce que ce n'est meme pas une gallerie (ceci dit heureusement parce que sinon on aurait pourri la galerie) mais un bar. Parce que c'etait prevu le 1er decembre et que c'est finalement reporté au 5 janvier. Parce que c'est surement la seule fois que j'aurai l'occasion d'exposer quoique ce soit, ou que ce soit. Parce que oui c'est un delire ultra egocentrique et Oh oui que c'est bon. Parce que le 5 janvier est un samedi et que ca fait longtemps que le dimanche vous n'allez plus a la messe. Parce que si vous avez d'autres "parce que" y a un mur pour ça.
»
Dates expo : du 5 au 6 janvier 2008
59, rue de Charonne - 75011 Paris

- Galerie Jean Brolly : Expo de David SCHER « The end is near (in a way), so repent somehow » (14h-)
? : Né en 1952, David Scher vit et travaille à New York. Musicien, poète, peintre et grand dessinateur, l'artiste aime faire éclater les frontières comme pour affirmer une évidence : la vie est le résultat de diverses expériences et les émotions qui en découlent sont nombreuses et variées. Pour cette première présentation, la galerie a choisi de mettre l’accent sur le prolifique dessinateur. « Je pense que je dessinais avant de savoir parler» déclare David Scher. Il aime tellement ce moyen d’expression qu’il va consigner toutes ses idées dans des petits carnets de notes qu’il rempli au grès de son humeur. Ainsi, pas moins de 900 carnets intimes ont été remplis à ce jour, et certains d’entre eux seront montrés pour la première fois au public. Ses œuvres sur papier caractérisent parfaitement sa vision du monde. Univers souvent étrange où se côtoient des machines moyenâgeuses infernales installées dans des villes improbables dans lesquelles des personnages énigmatiques vaquent à des occupations désuètes. Il devient difficile de décrire ses dessins tellement ils foisonnent de situations cocasses. Avec un sens de l’humour très particulier, David Scher retient toute notre attention nous obligeant à nous questionner sur notre façon de regarder et de comprendre les choses. En associant des techniques diverses – il aime se servir très librement d’aquarelle, de gouache, de crayon, d’encre et de collage sur un même dessin – des éléments disparates, des mots et des phrases énigmatiques, il nous décrit un monde absurde, fragmenté, qui est une porte ouverte à diverses interprétations. Un catalogue de 120 pages est édité pour cette occasion avec des textes de Alain Coulange, Erwan Bout ainsi qu’une interview avec Jean Brolly. Les dessins illustrant cet ouvrage sont extrais de 4 carnets de croquis datés entre 2002 et 2007. David Scher personnalisera un nombre limité d’ouvrages rendant ainsi chaque exemplaire unique. Clarinettiste, David Scher se produira le soir du vernissage à 19h avec le groupe Frank Noise: Timothy Kane, Max Ray et Paul Scher.
Dates expo : du 5 janvier au 9 février 2008
16, rue de Montmorency - 75003 Paris - site - fiche

- Galerie Jean Brolly (atelier) : Expo de photos de TADZIO (14h-)
? : Curator : Adrien Pasternak
Dates expo : du 5 janvier au 9 février 2008
48, rue de Montmorency - 75003 Paris

- Galerie municipale de Vitry : Expo d'Erick DERAC « Manipulated, composed and designed » (18h-)
? : Explosions, implosions, cisaillements, caviardages, contaminations, séduction, greffes, sutures, miasmes : avec Erick Derac, la photographie
« a chaud au cul ». La volonté de mettre à mal toutes nos certitudes est sans nul doute le moteur de sa démarche. Chacune des séries « photographiques » ajoute de l'ambiguïté à la précédente. Son auteur brouille les pistes, cultive les ambiguïtés, nous rappelle que le monde est un chaos d'une complexité inouïe. Dans une autre vie, Eric Derac a manipulé des photographies pour la publicité. Il ne s'en est jamais remis et a depuis délibérément délaissé les logiciels de retouches d'image. Pour Derac, « l'image numérique retouchée contient bien souvent en elle une idéologie hygiéniste malsaine ». Au contraire, l'imperfection des oeuvres d'Erick Derac travaillées au scalpel, à la pince à épiler et à l'adhésif renvoie à notre coté imparfait d'être humain qui transpire, urine, défèque, vieillit, meurt. Ce travail assume pleinement la part de trivialité et d'archaïsme irréductible de notre situation d'être humain vivant. Ainsi, le projet de Derac est de rectifier les images de notre environnement hyper médiatisé, hyper publicitaire et hyper mensonger. Depuis près de dix ans son travail se développe autour de cette obsession avec le sérieux et la légèreté d'un jeu dont les règles évoluent constamment.
Dates expo : du 5 janvier au 17 février 2008
59, avenue Guy Moquet - 94400 Vitry-sur-Seine


- Le Plateau : Concert d'Accident du travail & Cradle of smurf (16h-20h)
? : Le Kiosque électronique est activé par des musiciens, des programmateurs ou des directeurs de label chaque samedi de 16h à 20h. Cette semaine Le Plateau / FRAC Ile-de-France présente Cradle of smurf, Accidents du travail & Guests.
Angle de la rue des Alouettes et de la rue Carducci - 75019 Paris - site - fiche

Commenter cet article