Publié par Paddythèque

Le Centre de Conventions de Palm Beach a refermé ses portes, le 14 janvier 2008, sur la onzième édition de Palmbeach3. Bilan enthousiasmant...

 

« L’effervescence était perceptible, d’un stand à l’autre. Les allées étaient comme électrisées par une énergie qui n’est pas retombée puisque nombreux sont ceux qui ont témoigné leur intérêt en revenant chaque jour. Ce n’est pas si courant, dans une foire ! », note la galeriste new-yorkaise Nancy Hoffman.

 

Des résultats de vente réjouissants

 Star incontestée de Palm Beach 3, Barry Friedman a vendu tout autant de photographies, de pièces emblématiques du design contemporain que des céramiques et des pièces en verre à  des collectionneurs de Floride du Sud et de New-York.

Sur son stand, William Zimmer, venu de Californie a intrigué les collectionneurs avec une série de meubles conçus par Vivian Beer, alors que les jeux de sculptures miroirs avec la lumière de la coréenne Chul Hyun Ahn fascinait plus d’un visiteur sur le stand de la galerie de Baltimore C. Grimaldis.

Michael Goedhuis, qui exerce désormais son métier à New York, s’est départi de plusieurs photographies de la Romaine Irene Kung et d’une sculpture en bronze de la Taiwanaise Li Chen, vendue 125.000 $. 

Evelyn Aimis Fine Art de Miami a vendu, dès le soir du vernissage un crâne peint de Damien Hirst pour 175 000 $, tandis que la galerie munichoise Terminus cédait pour le même prix un grand Frank Stella à des collectionneurs de Palm Beach.

La Galerie Wetterling de Stockholm a trouvé un acquéreur pour l’œuvre d’un incontournable du pop art, James Rosenquist, un collage sur lithographie intitulé « Flowers & Females ». Rosenbaum Contemporary de Boca Raton a vendu une sculpture de Fernando Botero, quand Leo Kaplan Modern de New-York négociait avec des collectionneurs californiens l’achat, pour 84 000 $, d’une lampe de table en verre de Dan Dailey.

 

Et les galeries françaises ?

 Les 3 galeries françaises présentes à Palm Beach 3 ont vu leur présence couronnée de succès.

Lelia Mordoch, qui avait déjà exposé à Palm Beach les collages « en anglais » de  Miss Tic  et les natures mortes aux puzzles ou aux poissons de Patrice Girard se réjouissait des nombreuses ventes qu’elle avait effectuées au cours de cette édition 2008 de Palm Beach 3.

De même, la galerie parisienne Bertin-Toublanc, installée à Miami depuis décembre dernier a suscité l’enthousiasme des collectionneurs qui ont porté leur choix sur les « 16 Mao applaudissant », une installation de sculptures en résine de Huang Gang.

Quant à Mark Hachem, qui fut longtemps consultant pour les collections publiques et privées et qui aujourd’hui œuvre entre ses deux galeries à Paris et à New-York, il se réjouissait à l’idée qu’une sculpture de Mauro Corda, le quitte pour aller s’installer chez un collectionneur de Floride.

 

Encouragée par des galeristes satisfaits de leurs résultats de ventes, Fran Kaufman a d’ores et déjà pris rendez-vous l’année prochaine pour la douzième édition de palmbeach3, du 8 au 12 janvier 2009.



Commenter cet article