Publié par Paddythèque

Suite au succès de la première édition de Monumenta (confiée en 2007 à Anselm Kiefer, et visitée par plus de 135'000 visiteurs en moins de cinq semaines), le sculpteur américain Richard Serra relève le défi, du 7 mai au 15 juin 2008.


Richard Serra (né en 1939) propose, pour Monumenta 2008, Promenade, une installation que le visiteur découvre sous la forme d’un paysage d’acier à la fois radical et poétique, minimal et mouvementé. Épurée et majestueuse, son œuvre joue d’effets de contraste avec l’architecture aérienne de métal et de verre de la nef du Grand Palais. L’artiste bouleverse le rapport du visiteur à l’espace et propose une expérience unique qui défie notre perception de l’équilibre et de la gravité.

Depuis plus de trente ans,
Richard Serra est l'un des représentants majeurs de la sculpture contemporaine. Ses sculptures monumentales en acier témoignent d’un minimalisme créateur de grandes intensités spatiales qui met fortement l'accent sur le processus de production et le dialogue entre l’œuvre et son environnement.

Travaillant avec des matériaux industriels selon des techniques d’ingénierie particulièrement complexes,
Richard Serra opère une réflexion plastique qui pousse à son paroxysme la force physique et matérielle de l'œuvre. Ses sculptures atteignent souvent des dimensions impressionnantes et sont littéralement « vécues » par le visiteur qui y pénètre et y circule en modifiant de manière vertigineuse son rapport à l'espace.

Conservateur général du patrimoine et directeur du Musée national d’art moderne du Centre Pompidou, Alfred Pacquement, assure le commissariat de Monumenta 2008.
Alfred Pacquement, a été directeur de la Galerie nationale du Jeu de Paume (1990-1993), puis délégué aux arts plastiques au Ministère de la culturen et de la communication (1993-1996), et en 1996 directeur de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts. Depuis septembre 2000, il dirige le musée national d’Art moderne ( Centre Pompidou).
Commissaire de très nombreuses expositions en France et à l’étranger (« 60/72, douze ans d’art contemporain en France », Grand Palais, 1972 / « Richard Serra », Centre Pompidou en 1983...), il est également critique et historien de l’art.


Articles connexes :

 

Commenter cet article