Publié par Paddythèque


> A New York : Armory Show / Offs : Bridge Art Fair, DiVA, Pool, Pulse, Red Dot, Scope et Volta


- Bétonsalon : Performance de Jochen DEHN, Le Jardin entouré (20h)
? : Performance consacrée à la symbiose des figues et leurs guêpes.
Présentation de l’atelier de Mark Manders.
“L’école pour devenir invisible“ cherche les possibilités de devenir moins concret, plus diffus, de se dissoudre sans disparaître. L’invisibilité est un élargissement de la surface. Nous étudierons des méthodes qui nous permettent de traverser les murs sans nous obliger à utiliser les portes. On exploitera en particulier les possibilités qu’offrent les collisions, les échecs et les malentendus. “L’école pour devenir invisible“ est un groupe de recherches à dimensions variables qui s’est constitué en 2005 autour de Frédéric Danos, Jochen Dehn, Volko Kamenski et Mateusz Kula.
Jochen Dehn, né en 1968, vit à Paris. Sa pratique de performer prend les formes variées de performances théâtrales en appartement (2004), de combats dans la boue (Mud, 2005), de pièce pour actrice et éléphant (2005), de jeu avec les détecteurs de présence du Louvre (Liquid, 2006) ou d’un hommage à l’invention du velcro (I am you as an explosion, 2005). Par la mise en jeu du corps et de l’espace concret qui l’entoure, Jochen Dehn élabore des formes et des stratégies qui tendent à toujours mieux révéler des zones de contact et ainsi, à réduire la distance qui sépare les corps de ses possibles collisions. Il collabore régulièrement avec Frédéric Danos, Rekolonisation ou Gelitin entre autres.
47-51, quais Panhard et Levassor - 75013 Paris


- Cube : Soirée vidéos « Spéciale Brésil » (17h-21h - carton)
? : Après la Grande-Bretagne, le Japon, l’Allemagne, la Suède ou encore la Corée, Le Cube vous emmène en Amérique Latine avec une programmation d’œuvres vidéo venues directement du Brésil. Cette soirée est présentée par Francesca Azzi, curatrice indépendante à Sao Paulo, directrice artistique du Festival Fluxus et du Festival International du film indépendant, tous deux produits par Zeta Filmes.
« Plus de 30 ans sont passés depuis les premières vidéos d’art expérimental brésiliennes (Ana Livia Cordeiro, M3X3,1973 et Leticia Parente, Marca Registrada,1974). Beaucoup de choses se sont passées, des dizaines d’artistes se sont spécialisés, pas seulement en intégrant la vidéo dans leurs œuvres, mais aussi en en faisant la base de leurs expérimentations. L’art vidéo a laissé des traces importantes dans l’histoire de l’art brésilien. Dans les années 1980 et 1990, les vidéos atteignent leur sommet d’expressivité. Aujourd’hui, nous regardons une page blanche. La nature fugace de ces moments est en partie due à l’usure d’une utilisation excessive de ce langage, au contexte instable, au large accès aux technologies et à la convergence de médias. La réponse est incertaine, mais les artistes passent outre. Le langage n’est plus la question centrale. La recherche repose sur le scénario, le paysage, une certaine vérité, quelque chose de quotidien, en d’autres mots, un retour à la subjectivité. L’objectif est d’être minimaliste, parfois naïf ou informel ou erratique. Le propos, le medium et ses vérités supposées ne sont plus le centre d’intérêt. Une ère est passée, la fin d’une volonté de placer le langage au centre d’une expérience esthétique. La page est tournée. A vous de voir. » Francesca Azzi.
20, cours Saint Vincent - 92130 Issy-les-Moulineaux - site

- Fémis (salle Jean Renoir) : Carte blanche à Stéphane CARRAYROU (20h30)
? : Projections : Pentimenti de Carolina SAQUEL, SOS Puppos de Chiara PIRITO, La Plume de Jason KARAINDROS, Prime Time deTania MOURAUD et Année Lumière (47') d'Anne DUREZ.
6, rue Francoeur - 75018 Paris

- Fondation Cartier : Expo de Patti SMITH « Land 250 » (17h-21h - carton)
? : La Fondation Cartier présente « Land 250 », une grande exposition personnelle de l’artiste et musicienne américaine Patti Smith, dédiée aux multiples facettes de sa production artistique. Réunissant des œuvres réalisées entre 1967 et 2007, elle permet de découvrir l’univers lyrique, spirituel et poétique de l’artiste. La voix éloquente de Patti Smith dominera l’ensemble des installations, créées spécialement pour l’exposition et présentant une large sélection de photographies, de dessins et de films.
> + Expo d'
Andrea Branzi « Open Enclosure »
? : L'architecte et designer italien Andrea Branzi imagine deux audacieuses installations pour la Fondation Cartier. Dotées de parois de verre et de métal et intégrant des éléments naturels – branches d’arbre et fleurs –, ces vastes installations, habitées par la voix de Patti Smith, ouvrent le dialogue avec l’architecture de Jean Nouvel. Fragiles, délicates et poétiques, ces structures hybrides illustrent ce que Branzi appelle «une modernité faible et diffuse», où perméabilité, provisoire et flexibilité sont les concepts-clés de l’architecture et du design du XXIe siècle.
Dates expos : du 28 mars au 22 juin 2008
261, bd Raspail - 75014 Paris -
site - fiche


- Galerie 13 : Expo inaugurale de la nouvelle galerie (18h-21h)
? : La Galerie 13 vient de s’installer dans un nouvel espace rue du Mont Thabor.
Expo de dessins d'Anne BRUNET, Grégoire DALLE et U235

Dates expo : du 28 mars au 26 avril 2008
36, rue du Mont Thabor  - 75001 Paris - site - fiche

- Galerie Jean-Marc Patras : Expo de Daniel LAINE « Rois d'Afrique » (18h-21h)
? : Le livre Rois d’Afrique de Daniel Lainé fût publié en 1991 chez Arthaud. Dans sa postface Jean François Bizot écrivait “...il fallait montrer que les dynasties d’Afrique existent tout autant que les grand-duc du Liechtenstein ou du Luxembourg, qu’elles remontent aussi loin que l’époque des Charlemagne africains”. Seize ans plus tard, de ce travail de longue haleine (plusieurs voyages entre 1988 et 1991) il est permis de penser que ce photo reportage des années 80/90 s’estompe derrière une photo plasticienne incontestable en avance sur son temps: clichés posés, majestueux, fastueux.À l’heure ou les murs de la ville se couvrent des photos de la première Biennale des images du monde, il fallait offrir le meilleur de la technologie moderne de reproduction à ces oeuvres plastiques,  à ces Rois d’Afrique” et les cimaises de la galerie.
Dates expo : du 27 mars au 31 mai 2008

8, rue Sainte Anastase -
75003 Paris

- Université de la Sorbonne : Conférence « NET ART / Toile pour tous , @rt pour qui ? » (midi-14h)
? : Dans le cadre du cycle des conférences « Vive le numérique ! » organisées par des étudiants du master « métiers des arts et de la culture » de la Sorbonne. En présence d’Anne-Marie Morice, Anne Laforet, Fred Forest et Jean-Paul Fourmentraux.
Centre Saint Charles / Amphithéâtre - 47-53, rue des bergers - 75015 Paris

Commenter cet article