Publié par Paddythèque


> Artparis 2008
> Pavillon des Arts et du Design (Tuileries)


- Galerie Magda Danysz : Expo d'Erwin OLAF « Grief : solo-show » (18h-)
? : La galerie Magda Danysz et Flatland Gallery presentent le photographe et videaste neerlandais Erwin Olaf qui a acquis une renommee internationale et fait partie des plus grandes collections (Ludwig Museum, Groninger Museum, Art+Public ou encore celles des Margulies aux Etats-Unis) et a expose dans de nombreux musees a travers le monde, dont le Museum of modern art de Moscou, le Stedelijk Museum d'Amsterdam, le MOCCA de Toronto ou la MEP a Paris.
Dates expo : du 5 avril au 17 mai 2008
78, rue Amelot - 75011 Paris - site - fiche

 - Galerie Hussenot : Expo de Barney KULOK 
Dates expo : du 5 au 12 avril 2008
78, rue Amelot - 75011 Paris - fiche

- Galerie Xippas : Expo de Céleste BOURSIER-MOUGENOT (18h-)
? : Pour sa première exposition à la galerie Xippas, l’artiste Céleste Boursier-Mougenot transforme la galerie en volière. Céleste Boursier-Mougenot a débuté comme musicien. De 1985 à 1994, il est le compositeur de la compagnie de théâtre de Pascal Rambert. Au début des années 1990, il entreprend de donner une forme autonome à sa musique en réalisant des installations dans les lieux destinés à l’art contemporain. À partir de situations ou d’objets les plus divers, dont il parvient à extraire un « potentiel musical », il élabore des dispositifs qui conjuguent le son et le mouvement et sont destinés à être déployés dans les espaces des lieux qui les accueillent en relation avec la situation, l’architecture ou l’environnement de ces lieux. Ces dispositifs et leur « mise en place » constituent, selon l’artiste, les conditions préalables à l’émergence d’œuvres qui se développent en direct et se renouvellent par les circonstances de leur présent.
Dates expo : du 5 avril au 17 mai 2008
78, rue Amelot - 75011 Paris - site - fiche

- Librairie Impressions : Calligraphies de Chen Shih-hsien
? : "Déprimé par l'enseignement rétrograde auquel j'ai été confronté dans mes études supérieures d'art, j'ai décidé de retourner à la porcherie que mon père avait abandonnée dans le conté rural de Tainan. Pendant cette période de retrait et de réclusion, je faisais de longues marches à pied, je regardais quantité de films du monde entier et je réfléchissais à la façon dont la culture chinoise pouvait prendre racine sur la terre de Taiwan. J'ai compris alors que la calligraphie chinoise ne pouvait plus servir de simple outil d'ériture dans cette ère de l'ordinateur et du numérique dans laquelle nous sommes plongés. C'est pourquoi il devenait plus urgent de la déployer dans un art dévoué à la terre et à son peuple. Après cet éveil, mes oeuvres calligraphiques ont évolué dans une unique forme de médium qui consiste en des traits et des lignes colorés, mouvants et vivants, qui racontent des histoires ou qui montrent des événements. En dix ans, j'ai publié trois livres sur la calligraphie, chacun sur un thème precis. Par exemple, dans le plus récent, (Sur l'amour), j'ai joué avec l’ériture du caractère(aimer) en chinois, 愛, afin de dépeindre des histories d'amour entre des couples à partir de sa graphie. Depuis 2007, j'ai commencé à expérimenter l’idée de combiner des éléments de la calligraphie chinoise et de la peinture à l’huile. Je souhaite à présent explorer cette voie et l'approfondir. J'ai fait de la transformation de la calligraphie en un art qui dépasse les frontières du temps et de l’espace et qui reflète parallèlement les émotions d’une terre, de son peuple et de son époque, la mission de ma vie.
Dates expo : du 5 avril au 10 mai 2008
98, rue Quincampoix - 75003 Paris


Commenter cet article