Publié par Paddythèque

 
> Salon du dessin contemporain


- ENSAD (amphi Rodin) : Projection de L'Inconnu de Tod BROWNING (18h)
? : Film mis en musique par Rodolphe Burger
31, rue d'Ulm - 75005 Paris -
site - fiche

- Galerie camera Obscura : Expo de Denis BRIHAT (18h-20h)
Dates expo : du 11 avril au 10 mai 2008

268, boulevard Raspail - 75014 Paris - site - fiche

- Galerie Naço : Expo « Display #2 » (19h-22h)
Dates expo : du 10 avril au 8 mai 2008
38, rue de Cîteaux - 75012 Paris


- Galerie Lara Vincy : Signature d'ouvrages parus récemment de Charles Dreyfus, Pascal Le Coq, Miller Levy et Jean-Luc Parant (16h-20h)
> Charles Dreyfus, Être à part (à paraître), éditions Dilecta, mars 2008 ;
> Pascal Le Coq, Lubies, éditions Le mot et le reste, octobre 2007 ;
> Miller Levy, Oulipismes, éditions du Bas Parleur, avril 2008 ;
> Jean-Luc Parant, 88 dessins d'yeux ou 176 hiéroglyphes déchiffrés sur les voûtes étoilées du ciel, éditions Al Dante, 2008. Toi qui as ouvert les yeux, éditions Dernier Télégramme, 2008. Ouvrir les yeux jusqu'à ouvrir des milliers d'yeux, éditions Richard Meier, 2008. Le Fou parle, éditions Marcel le Poney, 2008. Nous voyons l'univers, éditions La Regondie, 2007

47, rue de Seine - 75006 Paris - site - fiche

- Maison rouge : Soirée « 35 ans de complicité chaleureuse » (19h)
? : Dans le cadre du séminaire « carte blanche à un collectionneur » organisé par l'association des amis de la maison rouge, Erika Hoffmann, importante collectionneuse allemande, invite François Morellet, artiste français, à parler de sa collection.
10, bld de la Bastille - 75012 Paris - site - fiche

- Musée d'Art moderne de la ville de Paris : Visite guidée de « La Louvre - Paris » de GELITIN (19h)
? : Visite par Marc-Olivier Wahler, directeur du Palais de Tokyo

> 18h : A l’occasion du salon du Dessin Contemporain, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente l’ensemble des œuvres graphiques d’Anne-Marie Schneider entrées dans les collections en 1999 et en 2003 complétées par quatre films mêlant images d’animation et scènes réelles. Anne-Marie Schneider a recours aux techniques traditionnelles du dessin (aquarelle, mine de plomb, crayon gras sur papier). Ses oeuvres entre rêve et réalité, réminiscences d’événements biographiques ou fantasmes, révèlent un univers intime et fragile, des figures, des animaux et des objets, assemblés en « familles » : femme bafouée, animaux menacés, politique et société. Jouant sur l’automatisme et les associations, Anne-Marie Schneider construit, avec une grande économie de moyens, des formes concises, dévoilant une sensibilité aiguë et vulnérable face à la violence, à la sexualité ou à la mort. Dans ses vidéos, l’artiste utilise ses dessins filmés image par image comme un moyen de basculer du réel à l’imaginaire et décrit sous forme métaphorique les rapports entre l’homme et la femme (Non, 1999-2000 ; Mariage, 2003), la société de consommation (Code Barre, 2000-2001), la mort (Comme un chien, 2007).
11, avenue du Président Wilson - 75016 Paris - fiche

____________________________________________
La vidéo bonus du jour : Patti Smith à la Fondation Cartier


Commenter cet article