Publié par Paddythèque

Le 12ème PAD, Pavillon des Arts et du Design, a fermé ses portes dimanche soir, 6 avril, sur un bilan extrêmement positif : la fréquentation a augmenté de 27% par rapport à l’année précédente (le salon a accueilli plus de 40.000 visiteurs dans un esprit convivial, décontracté et élégant).

 

Reconnu internationalement, le PAD est devenu un grand salon du XXe siècle (1860/2008), rassemblant des marchands talentueux et innovants dans leur domaine. Grâce à un travail exigent mené par le Comité de sélection, le PAD a réussi à accueillir 85 exposants de grande qualité.

Des œuvres importantes ont trouvé acquéreurs :
 > La Galerie Hopkins-Custot qui consacrait son stand à une exceptionnelle présentation de Sam Szafran a vendu la majorité de ses tableaux ;
> La Galerie Yves Gastou a vendu une étonnante commode de Zaha Hadid ;
> La
JGM Galerie a vendu de nombreuses pièces de François-Xavier Lalanne et de Maria Pergay ;
> La galerie d’
Amandine Lesaffre a vendu une solarisation d’Erwin Blumenfeld datant de 1938… ;
 > La Galerie Vedovi a cédé des œuvres d’Alighiero Boetti, d’Andy Warhol et de Jean-Michel Basquiat ;
> La Galerie Marie Watteau a vendu la série des « Paradis artificiels » de Jean Georges Cornelius illustrant l’édition de l’œuvre de Charles Beaudelaire par Javal et Bourdeaux en 1933 ;
> la Galerie Alain Marcelpoil qui présentait un bel ensemble d’André Sornay a également trouvé de nombreux acquéreurs ;
> La galerie belge Autegarden-Rapin a cédé un très beau meuble de Roberto Rida ;
> La Chahan Gallery a vendu l’intégralité des céramiques de Peter Lane.

Les ventes ont été effectuées auprès d’un public averti : des marchands et grands collectionneurs, mais aussi auprès d’un public amateur d’œuvres et d’objets de qualité (une clientèle haut de gamme principalement française mais aussi étrangère : belge, suisse, anglaise, italienne et américaine).

Les exposants ont apprécié la présence de nouveaux collectionneurs, public de qualité, tout au long du salon mais aussi présents lors la soirée HSBC.

Le « Prix du Pavillon des Tuileries », dont la société Moët Hennessy est le mécène, a été attribué, pour la cinquième année consécutive, par un jury d’exception présidé par Pierre Rosenberg, de l’Académie française, président directeur honoraire du Musée du Louvre.

> Le « Prix du Stand » a été décerné à la galerie Jacques Lacoste (scénographie Emilie Bonaventure).

> Le « Prix de l’Œuvre » à la galerie Jean-François Chabolle pour le dessin au fusain de Jean Mayodon « Projets pour le triptyque d’un boudoir présentés à l’Exposition Universelle de 1937 ».
> Le « Prix Spécial du Jury » a été attribué à Clara Scremini pour l’ensemble de son travail dans l’histoire du verre contemporain.

   

Fort de ce succès, le Pavillon tiendra sa treizième édition l’an prochain avec ce même état d’esprit d’ouverture, de nouveautés et de découvertes de grande qualité, du 1er au 5 avril 2009.

 

Commenter cet article