Publié par Paddythèque

La deuxième édition du Salon du dessin contemporain a fermé ses portes lundi soir sur un bilan extrêmement positif, tant par l’importante fréquentation du public, des collectionneurs et de très nombreux représentants des institutions françaises et étrangères, que par les ventes réalisées par les galeries.

 

En 6 jours (du 10 au 14 avril), le Salon du dessin contemporain a accueilli 14'000 visiteurs (dont 4'000 lors du vernissage mercredi 9 avril) dans un esprit convivial sur les quatre étages de l’immeuble investi pour l’occasion près de l’église Saint-Augustin, au 4 rue du Général Foy 75008 Paris.

Les 54 exposants ont démontré par leurs solo shows la grande pertinence et la qualité du dessin contemporain. Parmi ces 54 galeries, 38 venaient de Paris, 7 de régions, et 9 de l’étranger (Allemagne, Belgique, Canada, Etats-Unis, Pays-Bas et Suisse).

Les œuvres achetées sur le salon étaient comprises dans une fourchette de prix allant de 250 à 100'000 euros, et le nombre de pièces vendues est estimé à 800 dessins.

Pour pérenniser ce rendez-vous contribuant à faire de Paris la Capitale du dessin, les organisateurs investiront dans le même esprit un nouvel immeuble pour la troisième édition, au printemps 2009, du Salon du dessin contemporain 09.


Commenter cet article