Publié par Paddythèque

Sous le regard de Pierre Paulin, trois femmes sculpteurs présentent leur travail de design au Louvre des Antiquaires, du 7 mai au 8 juin 2008.


En 2007, le Louvre des Antiquaires initiait un nouveau cycle d’exposition « créateurs d’aujourd’hui antiquités de demain ». Il donnait alors carte blanche à Hubert Le Gall. Cette année, c’est un clin d’œil à Pierre Paulin pour qui 2008 est une année riche en évènements.

Les fauteuils et canapés dessinés par Pierre Paulin sont plébiscités par les collectionneurs du monde entier depuis cinquante ans. Véritables sculptures dans lesquelles le corps peut se lover - grâce à la conception de nouvelles structures et l’utilisation innovante du tissu élastique  - les Ribbon, Tongue, Mushroom Chairs sont  devenus des icônes du design.

Quand trois femmes sculpteurs « se mettent à table » pour dessiner des meubles, l’œil vif du designer décrypte avec tendresse leur travail ! D’où l’idée d’une juxtaposition inattendue où les meubles-sculptures du designer côtoient ceux réalisés par trois jeunes créatrices. L’exposition réunit une vingtaine de pièces de collection et de créations inédites pour le plus plaisir des collectionneurs et des amateurs de design.


Les 3 artistes portant un nouveau regard sur le design

Véronique Sabatier a déjà séduit le Comité Colbert et Hermes avec ses sacs, puis la Monnaie de Paris avec son coupe-papier. Depuis 2000, elle pose ses pas dans de nouveaux lieux avec ses sculptures de métal découpé - siège d’Alcatel (2005), siège de la Caisse d'Epargne (2007), mobilier urbain sculpture pour la ville de Saint-Denis (2005)... Elle expose au Louvre des Antiquaires L’heure bleue, une méridienne aux courbes sensuelles.

Franco-suédoise, Thomasine Giesecke sculpte le verre depuis 1999. Elle a été remarquée avec Epangelia, sculpture de 3 mètres commandée par le cabinet Alberto Pinto pour le siège de Bouygues Telecom à Boulogne-Billancourt, puis par un sac cœur blindé en verre Bullet Proof Hand Bag présenté en mai 2005 au XXème Festival International de la Mode Hyères 2005. Elle présente du 7 mai au 8 juin une valise qui se transforme en boudoir et paravent de luxe.

Françoise Schein est une artiste connue dans le monde entier pour l’habillage de stations de métro sur le thème des droits de l’homme (à Paris, Bruxelles, Stockohlm, Lisbonne, Berlin); elle a aussi initié des projets artistiques et sociaux au cœur des favelas au Brésil et des villages, quartiers ou banlieues d’Europe. Les trois tables basses  - Linné, Kepler, Ptolémée - exposées au Louvre des Antiquaires s’inspirent de son travail sur les grandes découvertes de l’humanité.


Commenter cet article