Publié par Paddythèque


- Centre Pompidou : Rencontre avec Gamal Ghitany et Ahmed Abo Khnegar (19h-)
? : D'abord dessinateur de tapis, Gamal Ghitany écrit dès l´âge de dix-sept ans ses premières nouvelles, publiées avec le soutien de l´écrivain Naguib Mahfouz. En 1966, il est incarcéré pour raisons politiques pendant six mois, épisode qui se répercutera dans plusieurs de ses livres. Après avoir été grand reporter de guerre, il fonde en 1993 la revue littéraire Akhbâr al-Adab, l'une des plus importantes revues intellectuelles du monde arabe. Son oeuvre littéraire, couronnée de nombreux prix, s'appuie sur le patrimoine narratif arabe, tout en lui apportant un souffle radicalement nouveau. S'il partage avec Mahfouz l'attachement au chaleureux peuple d'Égypte et aux petites gens, Ghitany a choisi une veine à la fois plus introspective et plus politique. La mort de son père durant son absence a été le prétexte d'une extraordinaire somme à la fois autobiographique et mystique, Le Livre des illuminations. Ces dernières années, il s'est particulièrement intéressé au phénomène de la mémoire et de l'oubli, qui est au coeur de son ouvrage Les Poussières de l'effacement.
Ahmed Abo Khnegar est né en 1967 dans un petit village près d'Assouan au sud de l'Égypte. Son univers romanesque est tout entier marqué par le désert environnant, les personnages parfois mythiques qui habitent ces contrées et les arts populaires dont ils sont porteurs. Son oeuvre se compose d'une quinzaine de publications, nouvelles, pièces de théâtre, romans et essais.
Entretien avec Josyane Savigneau
Place Georges Pompidou - 75004 Paris - site - fiche

Commenter cet article