Publié par Paddythèque


>> Web-performance Bras de tête et Tête de fer dans le salon virtuel de panoplie.org (20h30)
L'accès à la performance est ouvert à tous. Il suffit de se connecter le lundi 17 novembre à 20h25 à http://panoplie.org/DoubleBind. Par contre pour participer à l'écriture dans le tchat il faut s'inscrire à panoplie et obtenir un mot de passe. Ceci ne prendra pas plus qu'une minute.
Les K.Kliniques (Justine Abittan et Caroline Delieutraz) se livreront un combat de têtes sans merci. Elles se disputeront l'espace et le temps d'exposition dans une joute paradoxale.... puisqu'elles jouent dans le même chant !
Nés en 2005 dans le quartier des Archives à Paris, les K.Kliniques commencent à se produire dans des lieux alternatifs. Puis, sollicité par Xavier Cahen, le duo réalise des émissions pour Radiolist.org. Tout en poursuivant leurs interventions en ligne les K.Kliniques développent un travail de performance scénique. En novembre 2008, Justine Abittan et Caroline Delieutraz seront en résidence de création à Mains d'Oeuvres (Saint-Ouen).


- Centre culturel suisse : Lecture scénique de Dors toi/Schlaf Dich (20h - 5/8 €)
? : Pièce de la comédienne et auteur Sasha Rau, avec Marc Bodnar, Charlotte Clamens, Janet Haufler, Lars Rudolph et Bettina Stucky.
32-38, rue des Francs-Bourgeois - 75003 Paris - site - fiche

- Goethe Institut : Soirée Jazz (20h - 7/10 €)
? : La saxophoniste Angelika Niescer compte actuellement "parmi les représentants les plus passionnants du jazz allemand" (arte-tv). Maintes fois récompensée (notamment par le Preis für junge Künstler 2003 du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie), son art englobe de grands projets interdisciplinaires (compositions pour choeur ou pour orchestre symphonique, projets pédagogiques), des prestations en soliste ou au sein de diverses formations de jazz.
Le quartet Sublim interprète exclusivement les compositions de la saxophoniste. "Chaque concert est à déguster comme une fête du jazz endiablée" (HNP). Et son deuxième CD est qualifié de "meilleur disque de jazz allemand de la dernière décennie." (Jazzthetik)
L'oudiste Mehdi Haddab, qui se produit notamment avec son complice Smadj (leur duo DuOud connaît un succès international), est un invité inattendu au programme. Dans les compositions minutieusement arrangées spécialement pour lui et son instrument, il déploie sa technique de virtuose et élargit avec génie l'éventail sonore du quartet, qui s'épanouit autour du timbre poétique et expressif de l'oud.
17, avenue d'Iena  - 75016 Paris - site - fiche

Commenter cet article