Publié par Paddythèque



- Galerie Anne Barrault : Expo d'Heidi WOOD

Dates expo : du 18 octobre - 20 décembre 2008

22, rue Saint-Claude - 75003 Paris - site - fiche


- Galerie Magda Danysz : Expo d'Icon TADA (18h-)

? : Pour sa plus importante exposition personnelle realisée à ce jour, Icon Tada explore les limites de son art et propose une expérience sensorielle inédite - une expérience de peinture totale - transformant le niveau principal de la galerie en un geste radical, une immersion dans son univers plastique. A découvrir : des oeuvres originales ainsi que de nouvelles éditions limitées, uniques en leur genre, de part leur format (de 65x300 cm à 125x300 cm) et leur technique de production. (Réalisé avec Les Visionneurs).

Dates expo : du 13 décembre 2008 au 17 janvier 2009

78, rue Amelot - 75011 Paris - site - fiche


- Librairie Loewy : Expo de Pierre-Olivier ARNAUD

? : Le livre, intitulé : *, rassemble une série d’images réalisées depuis 2006 représentant des étoiles, récoltées dans les images faisant partie du quotidien, presse, publicités. Ces points d’aveuglement deviennent ici le cœur même de l’image et son projet qui ne semble plus faire renvoi qu’à lui-même, des bribes d’images, des promesses désaturées. Les deux tomes travaillant en renvoi permanent de l’un à l’autre, l’un présentant les images en positif et l’autre en négatif.

Dates expo : du 13 décembre 2008 au 5 janvier 2009

9/11, rue de Thorigny - 75003 Paris - site


- Galerie Suzanne Tarasiève : Expo de Miguel CHEVALIER « Fractal Flowers »

? : Depuis 1978, Miguel Chevalier pratique, exclusivement, l'informatique comme moyen d'expression dans le champ des arts plastiques. Prenant ses sources dans l'histoire de l'art, il aborde l'immatérialité dans l'art et les problématiques de l'image hybride, générative et interactive. Il s'est imposé sur la scène internationale comme pionnier de l'art virtuel et du numérique.Pour sa seconde exposition à  la galerie Tarasiève, Miguel Chevalier présentera Fractal Flowers 2008, une nouvelle création de réalité virtuelle générative et interactive. Il présentera également en avant-première une série d'œvres fixes en 2D et 3D tirées de cette installation.

Après l'expérience des Sur-Natures 2004, jardins virtuels exposés dans de très nombreux pays, Fractal Flowers 2008 révèlent une nouvelle génération de fleurs et de jardins virtuels. Des fleurs géantes fractales aux couleurs et aux formes de multiples tailles, générées à  l'infini invitent le public à  découvrir un paysage végétal magique. Cette oeuvre s'appuie sur un principe génératif et interactif créant des graines virtuelles autonomes, qui naissent aléatoirement, grandissent, s'épanouissent et meurent, tout en réagissant au passage des visiteurs.Elles dévoilent des fleurs aux formes beaucoup plus affirmées et stylisées que les Sur-Natures, poussées à  l'extrême de leur géométrisation. Nous sommes ici dans un univers végétal très intriguant, peuplé de fleurs-cristal à  la structure filaire, rappelant les facettes d'un diamant, qui ont à  la fois une réelle monumentalité par leurs formes géométriques et en même temps un aspect évanescent lorsque, en quelques secondes, elles s'évaporent dans l'air.Le gigantisme de ces fleurs, leur capacité à  suivre du regard le visiteur quand il se déplace, crée un étrange et mystérieux, voire troublant dialogue avec lui. Les fleurs se courbent comme pour faire une révérence et l'accueillir dans la virtualité de cet intriguant jardin. Elles déploient alors leurs plus belles couleurs, leurs plus incroyables formes, s'observent entre elles, se confondent sur les fonds colorés, se penchent vers lui comme pour regarder de plus près sa réalité, pour enfin disparaà®tre sous son regard fasciné et ému de ce rapport si vivant avec un objet virtuel qu'il ne reverra jamais. Ces fleurs ne se contentent pas de convoquer uniquement le romantisme sensuel de la flore, leur beauté apaisante, leur fragilité, et leur candeur, ce sont plutà´t des plantes qui jaillissent de la matière, une nature vivante presque animale. Les fleurs fractales de Miguel Chevalier sont immenses, imposantes, uniques, numérique à l'infini, sublimes dans leurs excès de métamorphoses et de couleurs, une espèce de fleurs hybrides encore jamais vues.

Dates expo : du 13 décembre 2008 au 13 janvier 2009

171, rue du Chevaleret - 75013 Paris - site - fiche


Commenter cet article