Publié par Jean-david Boussemaer


- Cantada : Expo de photos de Vo Van TAO « La vie est belle » (19h30-)
? : « C’est mon carnet de voyage dans un monde que je ne comprend pas. Le constat d’une vie d’errance sans but et sans blessure. Trop lâche pour avoir pendant des années regardé sans voir quand le Cambodge n’était qu’un mouroir, que le Tibet se meurt aujourd’hui dans notre apéro du soir, que l’Afrique crève d’être noir... d’avoir lu sans comprendre que le pape JP 2 était mort, de continué à être sourd quand j’entend les cris des enfants des camps de concentration Nord Coréen, de déléguer sans complexe ma façon de penser, de dire que tout va bien alors que rue St Maur un SDF est mort dans l’indifférence des consommateurs du Chat noir, d’ignorer qu’Akbar Ganji à été condamné pour avoir mis en cause le pouvoir iranien dans les meurtres d’opposants et intellectuels fin 1998, de n’avoir pas su que Massoud Amid à été torturé pour avoir pris des photos d’une manifestation pacifique Kurde devant les locaux de l’UNICEF à Damas, de n’être qu’un pauvre d’esprit quand je ne m’étonne plus lorsque je m’abonne au Monde en me disant intérieurement que je contribue certainement à l’effort de guerre d’un dictateur, de n’avoir pas levé le petit doigt quand on a interpellé mon camarade de classe: ”Eh l’arabe!”, d’avoir prétexté le manque de temps pour aller rendre visite à mon frère qui se mourait d’un cancer sur son lit à Tours, de croire que les gens étaient bons pendant que ma copine bosniaque recueillait les témoignages de femme ayant subi les atrocitées serbes, de continuer à vivre en fermant ma gueule quand un” Yahoo” au nom du fric livre aux autorités chinoises  un internaute dissident etc ... Voilà en quelques mots cette expo. Juste montrer que la vie est belle, et laissons mourir nos enfants avec Tchernobyl... »
Dates expo : du 6 juin au 10 juillet 2006
13, rue Moret - 75011 Paris
- site

- Centre Culturel Canadien : Expo de Jocelyne ALLOUCHERIE « L'Envers » (18h-20h30)
? : Depuis trente ans, la photographe, sculpteur, et artiste conceptuelle Jocelyne ALLOUCHERIE met en question le rapport entre le lieu d'exposition et l'observateur à travers la disposition d'éléments sculpturaux et d'images photographiques, tout en proposant une expérience esthétique ancrée à des formes dépouillées, suggestives, et tendant vers l'abstraction. Dans le cadre de "Francofffonies ! le Festival francophone en France" et à l'occasion de la participation importante de Jocelyne Alloucherie à la Biennale Urbi & Orbi à Sedan du 9 juin au 2 juillet, le Centre culturel canadien présente, en collaboration avec la Galerie Françoise Paviot et pour faire suite au projet réalisé pour la galerie Nuova Icona, "L'Envers", une installation récente et inédite en France. Constituée de cinq photographies et de cinq lampadaires, l'installation présente une composition d'une grande subtilité visuelle en forme de contrepoint entre des "sources de projection et des ombres projetées". Monumentales et simplement posées à même le sol, images non précieuses exposant pourtant leur support matériel (la photographie elle-même) à travers la mise en scène de leur support de projection (le mur qui reçoit les ombres projetées d'arbres et de feuillages), les objets photographiques de "L'Envers" sont accompagnés d'étranges réverbères qui ne les éclairent guère mais produisent un singulier effet de présence humaine.
Dates expo : du 7 juin au 23 septembre 2006
5, rue de Constantine - 75007 Paris - site

- Galerie Artmen Paris : Expo de photos de Tony BUTCHER (17h-23h)
? :
Photos d'hommes noirs par Tony BUTCHER, un photographe anglais contemporain dont l’œuvre s’inscrit dans la lignée des George Platt-Lynes, Robert Mapplethorpe, Herb Ritts ou encore George Dureau. Dominée par le thème du corps de l’homme noir, elle est une célébration de la chair, de sa texture, de sa lumière - et du désir qu’elle suscite. Assumant parfaitement cette sensualité, l’approche de Tony Butcher rompt avec le nu masculin traditionnel, qui s’appuyait nécessairement sur l’alibi religieux (Christ en croix, Saint-Sébastien) ou héroïque (figures mythologiques ou historiques). Mais elle évite également les écueils d’une vision stéréotypée du corps de l’homme noir, souvent envisagé par les photographes modernes sous l’angle de la seule puissance physique, voire comme symbole sexuel. A rebours, les images de Tony Butcher, toutes érotiques qu’elles soient, restent tendres, dotées d’une qualité lyrique, voire transcendante.
Dates expo : du 6 juin au 30 juillet 2006
64, rue Notre-Dame de Nazareth - 75003 Paris
- site

- Galerie Yukiko Kawase : Soirée « Musique Electronica & Dessin Anim Japonais en direct » (19h - gratuit)
? : « Nous essayons de créer un espace fantastique en jouant sur la synchronisation son et image. ORGAN-o-ROUGE (
site) est un triangle. Chikara MATSUMOTO est une pure toile étoile scintillante. Quatre points se rejoignent pour former tétraèdre positif de son et d’image »
8, rue Adolphe Focillon - 75014 Paris - site

- Galerie Yvon Lambert : Expo de Jonathan MONK (18h-20h)
? : Depuis 2003, Carlos Amorales a créé un studio d’animation au Mexique avec la participation de dessinateurs, de graphistes, de chercheurs et de musiciens. Amorales a commencé une recherche sur le thème de la fantaisie et de l’horreur, en réactivant l’iconographie politique et populaire contemporaine. Ce studio a pour vocation de prendre le contre-pied de l’imagerie issue des studios d’animation de Walt Disney, en créant une iconographie fantastique où apparaissent des silhouettes aux formes étranges, ambigues et obscures. Il joue ainsi de décalages, de mises en rythme et de déplacements pour ouvrir les images figées dans la mémoire collective et leur redonner un impact physique singulier.

108, rue Vieille-du-Temple - 75003 Paris - site

- Galerie du Théâtre de Vanves  : Expo de Pierre-Evariste DOUAIRE « Ateliers d'écoles » (17h-20h)
? :
Pierre-Evariste DOUAIRE place un peu partout ses ballons-baudruches. Avec cet outil simple mais original, il transforme le quotidien autant qu’il s’en empare. Ses ballons sont à envisager comme des sculptures éphémères, mais il serait plus juste de parler de sculptures photographiques, car le cliché reste la principale finalité de ses interventions. Ses anti-sculptures, à la fois fragiles et pauvres, sont des hymnes à l’instant et au temps qui passe, ses vidéos rendent bien compte de cette durée extrêmement courte de l’existence. Placer des ballons sur les murs, les panneaux, les grilles, les chaînes, les affiches, les arbres permet de se confronter à la grandeur de la ville. La proposition artistique est légère, colorée et fragile à la fois. Face à l’architecture monumentale, la confrontation ne peut se faire que d’une façon ironique.
Dates expo : du 6 au 30 juin 2006

12 rue Sadi Carnot - 92170 Vanves

- Villa des Tourelles : Expo « Ateliers d'écoles » (17h-20h)
? :
Ateliers « Arts d’écoles » rassemblent des oeuvres d’artistes en herbe. Des bambins qui ont eu l’opportunité de participer aux « parcours arts plastiques » de la saison jeune public. Au total, ce sont cinq classes qui, encadrées par deux plasticiennes et une photographe, ont pu explorer leur imaginaire et fouiller, en particulier, le thème de la mémoire.
Dates expo : du 6 au 17 juin 2006
Parc des Anciennes-Mairies - 92000 Nanterre



Commenter cet article

paddy 06/06/2006 23:21

Sevy : Merci pour ton passage. Je passe tout de suiet sur ton blog pour voir tes nouveaux périples
Congr : Merci. J'avais eu ce type de questions lors de mes cours d'histoire. Ca m'a toujours intrigué ce genre de devinettes ;-)

Congregation mariale 06/06/2006 23:03

QUELLE CULTURE!!!

sevy 06/06/2006 07:14

je te souhaite une bonne journéebizzz