Publié par Jean-david Boussemaer


- Cinéma d'art et d'essai Studio 28
: Expo de Noël GIAMARCHI « Le troisième oeil, entre Réalisme et Abstraction » (19h-21h)
? : Site de l'artiste
Dates expo : du 1er au 23 juillet 2006
10, rue Tholozé - 75018 Paris -
site

- Cité Internationale des Arts : Expo de Hao Pu LIN « Quelques Mémoires Sous le Toit » (18h-20h30)
? : LIN Hao Pu est un artiste Taïwanais qui pratique avec une même aisance le cinéma d’animation, l’art photographique ou la Vidéo Art. Il est actuellement résident à la Cité Internationale des Arts recommandé par le Gouvernement taïwanais.
« Quelques Mémoires Sous le Toit » est le regard d’un étranger seul dans la ville. Il filme ce qu’il voit de la fenêtre de sa chambre. Il a peur de sortir, d’être confronté aux gens. Cette solitude lui fait penser qu’il a perdu l’usage de ses « Cinq sens » et LIN Hao Pu commence un travail sur l’ouï, le toucher, la vue, le goût et l’odorat. Les « Cinq sens » sont réunis dans la série des bocaux, où l’humour (plus ou moins noir) vient s’ajouter à la poésie.
Nous retrouvons une partie de ses réflexions dans les cinq vidéos, où il mêle poésie et humour. L’image est souvent décalée par rapport au son ou aux thèmes choisis. La poésie sur le temps nourrit « Sous les toits » (consacré à la vue), l’humour traverse « les bisous » (où prime le toucher), le décalage du son et de l’image est patent dans « Open Tour » (l’ouï), ainsi que dans ses portraits de mannequins et non pas de personnes réelles (« Portraits dans la rue »). Est-ce la peur de l’autre ? La suite de ses réflexions le mène tout naturellement vers « Il n’y a personne », où un étranger, seul dans la ville, regarde sans voir des rues vides qui peu à peu se remplissent. Et lorsqu’il y a trop de gens, son regard devient flou car il ne veut plus ou ne peut plus les voir. Ses polaroïds résultent de cette même inquiétude face à une ville, Paris, où l’étranger vit puissamment sa solitude. L’image fixe remplace ici ce que le mouvement apportait à la vidéo. Mais la poétique est toujours la même.
Dates expo : du 6 au 15 juillet 2006
18, rue de l’Hôtel de Ville - 75004 Paris

- Glazart : Expo de MLINE (19h30-)
? : 
C’est en mélangeant peinture, collage, photo et presse étrangère aux typos « magiques » que MLINE anime ses toiles. Tout un univers entre réalité et imaginaire… Regards photographiques saisissants, illuminant d’étranges visages. Petits objets insignifiants collés, ramenant au quotidien. Peinture s’échappant vers la rêverie"... Cf. le blog de l'artiste.
7/15, avenue de la Porte de la Villette - 75019 Paris -
site

- Galerie Maatgallery : Expo collective « Summ[art]ime » (18h30-23h)
Dates expo : du 5 juillet au 4 septembre 2006
26ter, rue Traversière - 75012 Paris
- site

- Le Plateau (Antenne) : Séance « Zoom sur la collection » (19h)  
? : Séance a
utour de deux artiste 'en voyage' : Rui Calçada BASTOS et Jorge QUEIROZ
Angle de la rue des Alouettes et de la rue Carducci - 75019 Paris - site

- Vitrine de l'ENSA de Paris / Cergy : Expo « Temps Zéro - La position du tireur couché  » (18h-21h) 
? : Le Temps Zéro marque l’origine d’une période tracée en dehors de toute chronologie commune : une entrée dans une temporalité singulière, celle d’après l’école, lorsque être artiste est une situation nouvelle où tout est à réinventer. Les diplômés de l’école d’Arts de Cergy en 2005 composent, à La Vitrine, différentes suites logiques à leur propre t0. Temps Zéro, t0 + 1, t0 + 2, t0 + 3, t0 + 4...
Commissaire : Emilie RENARD, invitée par Bojena JAKE, artiste et professeur à l’ENSA. Avec Nicolas BRALET,Renaud PATARD,Elisa PONE, Boris RAMONGUILHEM et Matthieu RAVEZ.
Dates expo : du 5 au 8 juin 2006
24, rue Moret - 75011 Paris
- site



Commenter cet article