Publié par Jean-david Boussemaer


- Atelier Cardenas Bellanger : Expo d'Amy SARKISIAN « Prequel » (18h-21h)
? : Utilisant motifs et ornementation méticuleuse, les objets ironiques de Amy SARKISIAN mélangent artisanat et folklore pour questionner la relation entre style et valeur marchande en art. Ici, elle continue à développer sa réflexion autour des motifs ornementaux et répétitifs dans leur dimension obsessionnelle en se concentrant sur les pratiques du tissage et de la marqueterie. Amy SARKISIAN présente des meubles « Ikea » marquetés  et un tapis oriental dont les détails du motif on été  omis, provoquant un effet visuel de « basse définition », flou et déstabilisant. La densité du motif géométrique, ordinairement un critère d’authenticité est ici diluée, créant une version altérée d’un objet de prix. Quand aux meubles, dont les marqueteries sont minutieusement réalisées en vinyle, ils font s'engager un dialogue entre culture noble et populaire, sur un mode complexe et ironique. Une base « Ikea » est retravaillée avec une technique noble et artisanale, mais avec des materiaux pauvres pour finalement acquerir le statut d'oeuvre d'art. Un glissement des proprietes des niveaux de culture s'opere et se materalise dans ces objets.
Dates expo : du 16 septembre au 14 octobre 2006
43, rue Quincampoix - 75004 Paris - site - fiche

-
Centre Pompidou (librairie Flammarion) : Lancement de 2 nouveaux dvds Lowave (18h)
? : Cinéma Différent volume 2 et Maurice LEMAITRE : nos stars et le Petit Dieu. L'oeuvre cinématographique de Maurice LEMAITRE se caractérise par une inventivité, une joie créatrice et une radicalité critique orgueilleuse grâce à laquelle le Lettrisme apparaît aujourd'hui comme un mouvement d'avant-garde. Avec nos stars et le Petit Dieu, deux films récents, l'artiste sort son premier DVD monographique. Le second dvd Cinéma Différent  regroupe huit films et vidéos d’artistes présentés lors de la 6ème édition du festival des Cinémas Différents de Paris. Ce recueil de films mêle sans complexe des travaux en vidéo et en pellicule qui abordent les questions du féminin, de l’investigation et de la quête identitaire. Ces films s'’inscrivent autant dans le champ cinématographique traditionnel que dans le champ des arts plastiques dont les auteurs sont pour la plupart eux-mêmes issus. Projection et signature - en présence des artistes.

-
Galerie Mamia Bretesché : Expo de photographies de Saul ZANOLARI « New new portraits » (19h-)
? : D'origine Suisse, l'artiste Saul Zanolari explore à travers la photographie les limites de l'esthétique de la beauté humaine en s'appropriant l'image de personnages réels connus, tels Simon le Bon ou Miss Kittin, ou tout simplement ceux de son entourage familial. Ses photographies digitales, retouchées avec génie, nous transportent vers un monde fantastique qui nous est à la fois familier et dérangeant, dérangeant par le réalisme poussé des détails physionomiques des personnages, repoussants de monstruosité et énigmatiques.
Dates expo : du 16 septembre au 7 octobre 2006
48, rue Chapon - 75003 Paris - site - fiche

- Galerie du Jour / Agnès b. : Double vernissage (18h-21h)
> Expo de Marcel MIRACLE
« Débris et bruits »
? :
Cinq à six cents dessins ainsi que des livres, objets, documents, leporello sont réunis pour cette exposition.
> + Expo de Hiraku SUZUKI « Dig » (dans la project-room)
Dates expos : du 16 septembre au 21 octobre 2006
44, rue Quincampoix - 75004 Paris - site - fiche


- Galerie Marian Goodman : Expo de Hiroshi SUGIMOTO « Colors of Shadow » (18h-20h)
? : Série de photos prises entre 2004 et 2006. Colors of Shadow est la première série entièrement photographiée en couleur, elle peut être perçue comme une interrogation continue de l’artiste sur la photographie, sur la lumière qui entre dans une chambre noire. Cependant dans cette série la source de lumière reste hors champ. Comme dans la série des Seascapes, l’œuvre est minimaliste et vidée de tout détail superflu ; le silence invite à la contemplation ou même à la méditation. Colors of Shadow semble aussi faire référence au « white cube », l’espace de la galerie, et à son rythme : les murs de la galerie sont constamment mis à nu pour accueillir une nouvelle oeuvre d'art. Ici l’œuvre est le reflet de son environnement  et souligne les détails sur lesquels le regard du spectateur n'a pas l'habitude de se poser. L'ombre portée sur les différents angles de l'espace, le plafond et les murs ainsi que les multiples nuances de blanc créées par les changements de lumière deviennent le sujet principal de ces photographies.
Dates expo : du 16 septembre au 25 octobre 2006
79, rue du Temple - 75003 Paris - site - fiche


- Galerie Gabrielle Maubrie : Expo de Patty CHANG et David KELLEY « Shangri-La »
? : La nouvelle exposition de Patty CHANG examine le concept de Shangri-La, le village mythique d’un roman de James Hilton, Lost Horizon, publié en 1933. En 1997, une bourgade dans la Chine centrale se déclara comme l’endroit qui avait inspiré le roman. Il s’en suivit qu’une douzaine d’autres villes de la région revendiquèrent qu’elles étaient le vrai Paradis-sur-Terre décrit par le livre, déclenchant une bataille commerciale qui dura jusqu’à ce que le gouvernement chinois intervienne en nommant officiellement une ville Shangri-La. Le travail de Patty CHANG porte sur le mélange de réalité et de fiction inhérent à un lieu qui existe dans des incarnations à la fois réelles et mythiques. Elle explore l’idée d’un voyage réel dans un endroit imaginaire. L’installation est centrée sur une vidéo d’environ 40 minutes, réalisée à Shangri-La. Elle inclut aussi des photos et une sculpture dans la salle adjacente de la galerie.
Dates expos : du 16 septembre au 28 octobre 2006
24, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie - 75004 Paris - site - fiche

-
Galerie Zürcher : Expo de PUSHPAMALA N « Paris Autumn »
? : « Paris Autumn est une fiction dans le style d'un thriller gothique dont l'idée est venue à PUSHPAMALA pendant un récent séjour à Paris où elle était invitée à participer à l'exposition Indian Summer à l'Ecole nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris ainsi qu'à des rencontres avec les étudiants de l'Ecole de Cergy. Alors qu'elle a loué une chambre dans une des plus vieilles rues du Marais, des évènements étranges commencent à se produire. Elle réalise alors qu'elle habite dans les communs de l'Hôtel de Gabrielle d'Estrées qui mourut sans doute empoisonnée à l'âge de vingt-six ans alors qu'elle s'apprêtait à épouser le roi Henri IV dont elle était la favorite. Dès lors pour PUSHPAMALA, il lui faut s'intéresser à la vie de cette femme à laquelle l'histoire réserva une fin tragique. Sa quête commence au Louvre, face à La Diseuse de bonne aventure du Caravage et se poursuit dans l'ambiance kitsch de la Chapelle de l'Ecole des Beaux-Arts. Le timing a parfois des allures de Da Vinci Code totalement décalé sur fond de musique indienne. L'action se déroule aussi en divers points de Paris dont PUSHPAMALA, flâneuse et détective frappée du don d'ubiquité, dresse une étrange cartographie : Aux perspectives Haussmaniennes, Tour Eiffel et cafés succèdent des images de violence urbaine. Pushpamala semble lire le monde comme une œuvre littéraire « complexe et stratifiée, ouverte et insaisissable » qu'elle invente au fur et à mesure de sa propre circulation dans un territoire urbain mystérieux où l'on retrouve jusque dans le débit des images, le caractère « saccadé » de la Ville selon Benjamin, comme une succession de tableaux construits à coups de pinceaux. » (Bernard Zürcher)
Dates expo : du 16 septembre au 8 novembre 2006
56, rue Chapon - 75003 Paris - site - fiche


-
Maison rouge : Expo « Nuages fig.1 » (16h-19h)
? : Choisi en référence à une oeuvre de Marcel BROODTHAERS de 1967, le titre évoque à la fois l'ouverture à l'image et à la représentation ainsi que l'aspect minimal et aléatoire de l'agencement. Oeuvres de Michael DIETRICH, Marina GADONNEIX, Yannick KOLLER, Miguel Angel MOLINA, Clémentine ROY et Christel VALAYER. Une proposition du Bureau.
Dates expo : du 14 au 24 septembre 2006
10, bd de la Bastille - 75012 Paris - site - fiche


- Parc de Rentilly : Expo inaugurale (10h-)
? : A l'occasion de l'inauguration du Parc de Rentilly, nouvelle structure culturelle d'importance en Seine-et-Marne, le Frac Ile-de-France investit pour la première fois les divers bâtiments qui le composent pour un déploiement unique de sa collection. En jouant sur la spécificité de chaque lieu (salle d'exposition, ateliers d'artiste, château) et sur la nature de l'événement, les différents ensembles d'œuvres constitués proposent plusieurs scénarii pour un parcours contrasté.
? : Oeuvres de Victor BURGIN, Jean-Marc BUSTAMANTE, Pascal CONVERT, Philippe DECRAUZAT, Philip Lorca di CORCIA, Richard FAUGUET, Loris GREAUD, Dan HAYS, Teun HOCKS, Candida HÖFER, Fabrice HYBER, Véronique JOUMARD, Rita Mc BRIDE, Didier MARCEL, Philippe MAYAUX, Mathieu MERCIER, François MORELLET, Alexandre OVIZE, Bill OWENS, Thomas RUFF, Patrick TOSANI et Tatiana TROUVE.
Dates expo : du 16 septembre au 17 décembre 2006
Navette au départ de Châtelet à 9h15 - réservation au 01 60 33 43 50
Domaine de Rentilly - 1, rue de l'Etang - 77600 Bussy-Saint-Martin


-
Passage de Retz : Expo collective « Première vue »
? : Oeuvres de Baba ANAND, Luc ARASSE, Mélanie BERGER, Ammar BOURAS, Nadia BOURSIN-PIRAUD, Neilli DAVID, Delphine DEWACHTER, Yann BOUZAN, Lili GAYMAN, Camille GOUJON, Dimas JAMASRANA, Yi-Chig KAO et Yi-Lin CHEN, Julie KARABEGUIAN, Jérémy LIRON, Ma CHONG, Noe ADAM, Julien PASTOR, Juan REQUENA, Anne-Marie ROGNON, Liddy SCHEFFKNECHT, Veronica SEIDEL, Ahmad SUPE1O, Shinichi TAKEDA, Sophie TRUANT et Kuang-Yu TSUI.
Dates expo : du 16 septembre au 8 octobre 2006
200, quai de Valmy - 75010 Paris - site - fiche


- Point Ephémère : Expo d'Edouard BOYER « Adamic Snowi » (18h)
? : Edouard BOYER développe depuis plusieurs années la base de donnée SNOWI. En effet, l'artiste a mis en place un protocole de production de dessins, un outil d’augmentation, d’amplification, de déploiement public du style de WILLEM, célèbre dessinateur de presse. Le protocole : acquérir le style d’un dessinateur de presse (WILLEM), produire des dessins uniquement et définitivement dans ce style, organiser cette production dessinée sous forme de base de données et activer cet outil appelé SNOWI (pour SNOWI IS NOT WILLEM) en l’offrant à l’usage. Pour Point Ephémère, Edouard BOYER présente l'exposition ADAMIC SNOWI, qui entraîne la base de données SNOWI dans le champ de la géopolitique.
Dates expo : du 16 septembre au 8 octobre 2006
200, quai de Valmy - 75010 Paris - site - fiche

Commenter cet article