Publié par Paddythèque


Depuis le démarrage officiel du chantier de prolongement de la ligne 4 du métro (de Porte d’Orléans à Mairie de Montrouge), en novembre 2008, 12 palissades de chantier - 4 à Paris et 8 à Montrouge - sont transformées en galeries photographiques. Cette initiative accompagne le déroulement des travaux jusqu’en 2012.


Montée sur des palissades modulables, parfois longues de plus de dix mètres et hautes de deux mètres, l'exposition présente 100 à 200 photographies, à taille humaine, sélectionnées parmi une dizaine de milliers d’images prises in situ. Les images sont agencées pour constituer, au carrefour du reportage et de l’art contemporain, des fresques évolutives ponctuant l’espace urbain tout au long des travaux.

Cette démarche artistique, de deux artistes photographes français, Maria Barthélémy et René Sultra, à partir de leurs recherches et de leurs travaux largement exposés à travers le monde, permet de mettre en évidence les spécificités de la création dans le cadre contraint d’un projet public. Le duo fait de ses œuvres des outils de communication à l’attention des habitants des quartiers et valorisent l’espace public.

Sous forme de témoignage, les œuvres deviennent messagères de la communication du projet : les photographies exposées « au-dessus » changent pour rester fidèles à ce qui se passe « en-dessous ». Une mise à jour régulière permet aux habitants des quartiers de suivre l’évolution des travaux en souterrain et d’intégrer ceux-ci dans leur vie quotidienne comme source d’émotion artistique, et non plus uniquement comme un facteur de perturbation.



Commenter cet article