Publié par Jean-david Boussemaer

Fasciné par les cycles de transformation et adepte du travail collaboratif, Nicolas Floc’h (né en 1970) produit des oeuvres conceptuelles en devenir, qu’il soumet ensuite au public ou à d’autres créateurs susceptibles de les réactiver. Dans le cadre de son exposition monographique « Structures odysséennes » (Mac/val, du 13 octobre 2006 au 17 janvier 2007), l’artiste témoigne – à travers trois pièces – d’actions participatives passées.

 

De manière très classique, Nicolas Floc’h dispose sur une cimaise blanche six photographies couleur documentant sa performance Beer Kilometer, tenue au X139 d’Amsterdam, en août 2004. Lors de celle-ci, le public est invité à s’emparer de l’une des 6015 canettes métalliques sagement alignées au sol, puis à la placer dans une armoire, à s’emparer d’une nouvelle canette pleine et fraîche, à la boire et finalement à la reposer, à sa guise, dans l’espace d’exposition.

Contre un autre mur, Nicolas Floc’h accroche Performance Painting #3 et #4, deux tapis de danse de dix mètres de long, tendus sur châssis. Sur chacun de ces grands formats monochromes noirs, des traces figées de mouvements de danseurs du cndc d’Angers sont à peine distinguables [la référence à Jackson Pollock saute aux yeux…].

Entre les deux, Nicolas Floc’h présente, de manière désactivée, son installation Structure multifonction – un ensemble de plaques métalliques offrant une pluralité de combinaisons et régulièrement prêté à des professionnels (à des étudiants des beaux-arts d’Annecy, des danseurs à Mexico, à l’Institut français d’Istanbul, au Centre Pompidou, au Frac Champagne-Ardenne…). Plusieurs photocopies en noir et blanc, sommairement scotchées à même la structure, ainsi que quelques écrans diffusant des archives vidéo témoignent de ces diverses utilisations. 


Commenter cet article

loralie 15/10/2006 21:48


je dirais même plus du style contemporain...non ? pfff j'avoue que je n'y connais rien...style art contemporain ils font pas des fleurs... des papillons...des choses comme ça ? si je suis sure qu'on peut trouver moi. :0010:

Jean-david Boussemaer 15/10/2006 21:57

En fait, je ne suis que très peu branché peinture figurative (huiles avec des papillons...) ;-) Je préfère, de très loin, les gens qui s'expriment de manière moins conventionnelle. Ce type de propositions retient souvent mon attention. Dans les cinq prochains jours, je traiterai de pièces présentées au Mac/Val dans le même cadre. Une manière de mettre en valeur un événement de qualité qui ne sera sans doute pas médiatisé à sa juste valeur du fait de sa présence en banlieue....

Louis CHATEL 15/10/2006 20:48

ça c'est du style :0085: