Publié par Jean-david Boussemaer


L’évacuation et l'emmurement de l’ancien cinéma Le Barbizon (141 rue de Tolbiac - 13ème arr.) ont été opérés  par la préfecture de police, le 18 octobre au matin. Bertrand Delanoë regrette amèrement cette décision et rappelle que le conseil de Paris avait voté, le 16 octobre, un vœu en faveur de la suspension de cette procédure.

 
Tout comme le maire du 13ème Serge Blisko et Christophe Girard l’adjoint chargé de la culture, Bertrand Delanoë estime que cette expulsion était inutile. Il considère, par ailleurs, que le projet culturel développé depuis 3 ans et demi par l’association des Amis de Tolbiac (après plus de vingt ans d’abandon du cinéma) répondait à l’obligation faite par le Plan local d’urbanisme de réserver ce site au développement d’un projet culturel de proximité, rappelée par le vœu du conseil de Paris.
Le maire de Paris craint un retour à l’abandon du bâtiment si le propriétaire ne se manifeste pas. Il souhaite donc qu’une discussion s’engage avec lui afin d’examiner les modalités selon lesquelles un projet culturel pourrait être mis en place.

 
L’association des Amis de Tolbiac appelle au rassemblement samedi 21 octobre 2006 à partir de 17h sur les parpaings que la préfecture a laissés. Chacun pourra participer avec ses  pinceaux, couleurs, bombes, instruments de musique en tout genre, etc. A 20h : projection sur le mur du Barbizon de Souriez, vous êtes murés ! portant sur les événements survenus le 18 octobre 2006 à 7h18

 
Une réunion est également prévue le 25 octobre à 19h30 à la Maison des Associations située au 11, rue Caillaux (13ème arr. – métro Maison blanche).

Commenter cet article