Publié par Jean-david Boussemaer


- Centre culturel suisse : 2ème volet de l'intégrale des films de Roman SIGNER (18h)
> 20h : Hommage au fondateur et rédacteur en chef de la revue DU (jusqu'en 1957) avec Jean-Christophe BÜRKLE, éditeur de la revue et Daniel DE ROULET, écrivain. Projection du film de Richard DINDO, Hans Staub reporter photographe (1977, 60', n/b, 16mm).
32, rue des Francs-Bourgeois - 75003 Paris -
site - fiche

- Centre culturel tchèque : Expo de photos de Milan DAVID « Séjour transitoire »
(19h-21h)
Dates expo : du 2 novembre 2006 au 7 janvier 2007
18, rue Bonaparte - 75006 Paris -
site

- Galerie Artmenparis : Expo de photos de Patrick SARFATI « Keith Haring in Paris »
(17h-23h)
? : En 1985, Keith HARING est un artiste de renom international, particulièrement apprécié en France : cette même année, son travail est exposé à la fois au Musée d’Art Contemporain de Bordeaux et à la Biennale de Paris. Consacré par une première exposition personnelle à la galerie Tony Shafrazi de New York en 1982, il exerce une profonde influence sur les artistes français. En 1984, l’exposition « 5/5 : Figuration libre, France-USA », organisée par le Musée d’art moderne de la Ville de Paris, a révélé l’intensité du dialogue entre scènes parisienne et new-yorkaise. C’est au cours d’un de ses séjours parisiens de 1985 que Keith HARING se prêtera à une séance de pose sous l’objectif de Patrick SARFATI. Le photographe parisien fait lui aussi partie de ce milieu artistique qui navigue entre New-York et l’Europe, et a eu l’occasion de nouer des liens d’amitié avec Keith HARING. C’est donc tout naturellement que leur vient l’idée de cette séance : se pliant à la vision et aux éclairages stylisés de Patrick SARFATI, Keith HARING sera d’abord simple modèle, au travers d’une série de portraits, puis modèle agissant, mis en scène par le photographe tandis qu’il se livrera à une étonnante séance de body painting sur le corps d’un de ses amis. Ce qui frappe d’emblée dans ces images, c’est le travail extrêmement graphique de la lumière. Diffusés par tâches circulaires qui parcellisent les visages ou les corps, ou au contraire sous forme d’un rayon unique braqué sur le sujet comme sur une vedette de music hall – mais alors démultipliant son ombre, – les éclairages de Patrick SARFATI créent une atmosphère de cache-cache à plusieurs entrées. Celle d’un clair-obscur pudique, comme lorsque seul le regard de Keith HARING émerge d’une pénombre où l’artiste semble s’abriter. Ou au contraire celle d’une dramatisation très glamour, lorsque Keith HARING ou son propre modèle, se découpant sur un rond de lumière crue, évoquent un héro de thriller traqué par des projecteurs, ou encore un mannequin sur un podium. Mise en scène fidèle à la manière de Patrick SARFATI, laissant toujours sentir un riche arrière-plan d’émotions ou de fantasmes, et détachant l’image du réel pour l’inscrire clairement dans l’univers stylisé de la représentation.
Dates expo : du 2 novembre au 30 décembre 2006
64, rue Notre Dame de Nazareth  - 75003 Paris -
site

-
Palais de Tokyo : Expo de Raphaël SIBONI (19h-21h)
? : Une salle obscure, une voiture recouverte de plumes noires, une bande-annonce de film… Le Kant Tuning Club (2005) oscille entre installation sculpturale, décor cinématographique et tuning. D’un élément à l’autre, Raphaël SIBONI joue avec des effets d’annonce, créant un univers irrésolu, suspendu à sa propre interrogation. Comment construire un objet sculptural de la même manière que l’on élabore un scénario ? Où commence la fiction ? Autant de questions esquissées par l’artiste Raphaël SIBONI sous la forme d’un film à venir.
> + Présentation du film TDF06, Chant  (2006) de Jean-Marc CHAPOULIE
? : Film documentaire au format télévisuel réalisé à partir d’un montage d’extraits du Tour de France. Jean-Marc CHAPOULIE enlève toute dimension sportive à la célèbre course cycliste en ne conservant des 42 heures de direct que les vues aériennes des Alpes ou des Pyrénées, les franchissements de villages pittoresques ou les descriptions de monuments historiques… Reste une épopée touristique de 52 minutes où les coureurs cyclistes sont réduits au rang de figurants. Mais tandis qu’au fil des étapes, la musique inquiétante de Stéphane BERARD se superpose aux commentaires journalistiques, c’est entre dépaysement et angoisse que la! France du Tour se dévoile.

> + 19h30 : Lancement du magazine Palais, trimestriel sur les expositions du Palais de Tokyo
> + 19h30 : Expo de la NOGOOD INDUSTRIE « NoGood Friend »
> + 20h : Rencontre/signature à la librairie du Palais de Tokyo à l'occasion de la parution de Fresh Théorie II (Editions Léo Scheer, avec le soutien de la Fondation d'entreprise Ricard). En présence de Mark Alizart et Christophe Kihm, Marc-Olivier Wahler, Patrice Maniglier, Frédéric Neyrat, Patrice Blouin, Olivier Schefer, Bastien Gallet, Laurent Jeanpierre, Jean-Marc Chapoulie, Catherine Malabou, Erik Bullot, Lissa Lincoln, Laurent Goumarre, David Rabouin, Nicolas Thély, Valéry Grancher et Pierre-Olivier Capéran.
> + 21h30 : Concert/performance d'Andrew DYMOND, alias DURACELL
? :
Equipées de capteurs, les peaux de sa batterie composent puis déstructurent des thèmes de jeux video époque Atari ou Commodore 64. Aussi naïfs qu’épileptiques, les morceaux de Duracell évoluent au gré de sa sensibilité ou de sa condition physique, car la formule n’est jamais figée et l’improvisation tient une place importante.

Dates expo : du 2 novembre au 31 décembre 2006
13, avenue du Président Wilson - 75016 Paris - site - fiche

-
Ecart International : Expo « DU : La Revue culturelle d'une Suisse ouverte sur le monde » (19h-22h)
? : Dans un magnifique show room de design et mobilier, 4 photographes nous proposent de découvrir leurs différents univers, les Intérieurs de Franck BELONCLE, les couleurs de Xavier DAMON, les boites lumineuses de François DELEBECQUE et les Icebergs de Michel RAWICKI. Exposition organisée par FêtArt.

Dates expo : du 2 novembre au 8 décembre 2006
111, rue Saint-Antoine - 75004 Paris


-
Galérie Léo Scheer : Expo d'Edouard LEVE « Amérique » (19h-)
Dates expo : du 2 novembre au 15 décembre 2006
14/16, rue de Verneuil - 75007 Paris - site - fiche

Commenter cet article

dijor 02/11/2006 16:45

oui c'est vrai que al charge de travail serait arf !
ça serait interresant mais au niveau régional il y a malheuresment moins de manifestation..
bonen continuation
dijor

nce 02/11/2006 11:27

cela serait sympa que tu donnes l'a province et de caen !
bonne cotninuation
dijor

Jean-david Boussemaer 02/11/2006 11:42

Hello dijor. En fait, tout est question de temps et de connaissances. Glaner les infos sur Paris n'est déjà pas simple alors au niveau national (gros arf). Après cela pose un autre problème : sur la Paddythèque, je n'indique que des événements auxquels je serais susceptible de participer. Je ne propose jamais un vernissage qui ne me convint pas... Il s'agit plus d'une recherche sur le qualitatif que sur le quantitatif. En indiquant des événements en province, je ne connaîtrais pas la valeur des lieux...Bref ce qui serait sympa à terme serait de former avec d'autres sites régionaux  un réseau sur l'actualité de l'art.