Publié par Jean-david Boussemaer


A quelques jours de l’ouverture de la Fiac, Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture et de la Communication, présente son plan d’action et de développement en faveur de l’art contemporain. Parmi les principales mesures annoncées :

 
La création de nouvelles structures, à Paris et en province

- Un Centre Européen de Création Contemporaine sera prochainement érigé sur la pointe aval de l’Ile Seguin (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine) pour accueillir des expositions, des résidences de production ainsi que des cursus d’enseignement et de recherche doctorale. Un jardin expérimental de 13 000 m2, d'accès libre au public, sera conçu par des paysagistes en collaboration avec des artistes. Le programme sera rendu et les appels d’offre lancés à la fin de l’année 2007.

- La Galerie des Gobelins – construite au début du siècle par Jean-Camille Formigé et fermée depuis plus de trente ans – sera rénovée et servira de lieu d’exposition pour les chefs-d’œuvre de l'art tissé et du mobilier produits ou conservés dans les manufactures nationales. Ce lieu facilitera les liens avec la tapisserie contemporaine, le design, l’architecture, la peinture et la photographie.

- Le nouveau bâtiment du Frac Bretagne, conçu par l'architecte Odile Decq, ouvrira ses portes, en 2008, à Beauregard.

- Le Frac Centre, dessiné par les architectes Dominique Jakob et Brendan McFarlane, sera construit sur le site des Subsistances militaires à Orléans. Inauguration prévue fin 2009.

- L’Etat finance, à hauteur du tiers du budget total de 4,5 millions d’euros, la réhabilitation et l’extension du centre d’art contemporain Le Consortium (Dijon). Inauguration fin 2008.

- Le centre d'art contemporain du Point du Jour (Cherbourg), consacré à la photographie, devrait ouvrir à la fin de l'année 2007.

 

Le lancement d’événements phares et pérennes 

- La triennale de la « Force de l’art » (qui, en 2006, a accueilli 135.000 visiteurs au Grand Palais) sera reconduite en 2009.  Jean-Louis Froment  est promu responsable du projet architectural, Marie-Claude Beaud (directrice du musée d’art moderne Grand Duc Jean à Luxembourg) et Didier Ottinger (conservateur au Musée national d’art moderne, Centre Pompidou) sont nommés commissaires. Le critique Jean-Yves Jouannais sera responsable des créations, des programmations audiovisuelles, des productions éditoriales et des divers événements liés.

- Un nouveau rendez-vous « La Grande exposition » permettra à des artistes d’investir l'intégralité de la grande nef avec des  installations inédites. Les trois premiers invités sont : Anselm KIEFER (mai-juin 2007 – commissaire : José Alvarez, directeur des Editions du Regard), Richard SERRA (printemps 2008 – commissaire : Alfred Pacquement, directeur du MNAM) et Christian BOLTANSKI (hiver 2009).

 

Le développement de l’art contemporain au cœur de la cité

- Des œuvres du Fonds national d’art contemporain de premier plan seront dispatchées entre 12 musées de province.

- Une proposition de relogement sera formulée au collectif d’artistes de La Générale, actuellement installé dans un bâtiment du quartier de Belleville (appartenant au ministère de l’Education nationale et qui sera prochainement vendu).

- Diverses commandes publiques sont annoncées : notamment des vitraux de Jean-Pierre BERTRAND pour le Panthéon (réalisation prévue en 2007) et d’autres de Gerhard RICHTER pour la cathédrale de Reims (début de l'œuvre en 2008). Vingt pièces accompagneront la création le métro de Toulouse, quinze le tramway de Nice. Des pièces d'Elisabeth BALLET, Claude CLOSKY, Michel FRANCOIS, Melik OHANIAN, Valérie MREJEN, STALKER et Xavier VEILHAN seront montées sur le parcours du tramway de Bordeaux. Daniel BUREN et Tobias REHBERGER s'occuperont, quant à eux, de la partie artistiques des deux lignes du tramway de Mulhouse.

 
L’État enrichira le patrimoine national en acquérant, pour 400.000 €, un certain nombre d’œuvres exposées lors de la Fiac.


Le Plan complet (17 pages) est disponible sur le site du ministère de la Culture et de la Communication.

Commenter cet article