Publié par Jean-david Boussemaer



Quelques heures après l'annonce du lauréat du Prix de la Fondation d'entreprise Ricard, remise du « Prix Marcel Duchamp » – initié par les collectionneurs de l’Association pour la Diffusion Internationale de l’Art Français (Adiaf) et considéré comme un pendant du so british « Turner Prize » – au plasticien Philippe MAYAUX, représenté par la galerie Loevenbruck.

Une nomination fort judicieuse (cf. article sur Fluctuat.net) qui, pour une fois, fait l'unanimité chez les critiques du  réseau : lunettes rouges, hazart...

 

Jusqu'au 17 décembre 2006, des pièces de Philippe MAYAUX sont visibles au centre d'art du Confort Moderne de Poitiers (expo « L'Egosystème »), ainsi qu'au Parc culturel de Rentilly (expo « Etranges mécaniques » proposée par le Frac Ile-de-France).

Commenter cet article