Publié par Jean-david Boussemaer

Vendu par le producteur hollywoodien David Geffen (cinquantième fortune américaine) au financier mexicain David Martinez pour la somme approximative de 140 millions de dollars, le drip painting No 5, 1948 du peintre américain Jackson Pollock (1912-1956) devient le tableau le plus cher du monde.

 
Selon le New York Time, cette transaction privée aurait discrètement eut lieu à New York et aurait été facilitée par Tobias Meyer, le célèbre commissaire priseur de Sotheby's. Elle fait suite à la vente de deux chefs-d’œuvre de Jasper Johns et Willem de Kooning et pourrait – selon les rumeurs – permettre à David Geffen de rassembler des fonds en vue de racheter le Los Angeles Times.

 
Historiques des précédentes grandes ventes :

  • Portrait d'Adele Bloch-Bauer I de Gustav Klimt – acheté 135 millions de dollars par le magnat new-yorkais des cosmétiques Ronald Lauders (18 juin 2006, transaction privée)
  • Garçon à la Pipe de Pablo Picasso – vendu 104 millions de dollars (4 mai 2004, Sotheby’s, NY)
  • Dora Maar au Chat de Pablo Picasso – vendu 95 millions de dollars (3 mai 2006, Sotheby’s, NY)
  • Portrait du Dr Gachet de Vincent van Gogh – acheté 82,5 millions de dollars par Ryoei Saito (15 mai 1990, Christie's, NY)
  • Au Moulin de la Galette de Pierre-Auguste Renoir – vendu 78 millions de dollars (17 mai 1990,  Sotheby’s, NY)
  • Le Massacre des Innocents de Pierre-Paul Rubens – vendu 76,7 millions de $ (10 juillet 2002, Sotheby’s, Londres)
  • Le Portrait de l'artiste sans barbe de Vincent van Gogh – vendu 65 millions de $ (19 novembre 1998, Christie's, NY).



Commenter cet article