Publié par Jean-david Boussemaer

Moins de quatre ans après que la décision de créer le Centre Pompidou-Metz ait été rendue, la première pierre de l’édifice est posée le 7 novembre 2006.


Dessiné par Shigeru Ban et Jean de Gastines, le bâtiment sera élevé dans le Quartier de l'Amphithéâtre (anciennes friches d'une superficie approximative de 50 hectares, à proximité de la gare TGV et du centre-ville). Il comprendra trois galeries d'exposition modulables et sera surmonté d’une toiture, aux allures de chapeau chinois tressé.

La cérémonie officielle de la pose de la première pierre a entre autre rassemblé : Renaud Donnedieu de Vabres (ministre de la culture et de la communication), Jean-Marie Rausch (président de la Communauté d’Agglomération de Metz Métropole), Bruno Racine (président du Centre national d’art et de culture Georges Pompidou), Madame Georges Pompidou, Christian Eckert (vice-président du Conseil régional de Lorraine), Alain Hethener (vice-président du Conseil général de la Moselle), André Nazeyrollas (vice-président de la Communauté d’Agglomération de Metz Métropole et Premier adjoint au Maire de Metz), Alfred Pacquement (directeur du Musée national d'art moderne) et Laurent Le Bon (conservateur du Centre Pompidou-Metz).

Le budget total de l’opération est fixé à 60 millions d’euros (hors taxes, valeur 2006) : 45 millions d’euros (pour les travaux de construction du bâtiment) et 15 millions d’euros (pour les honoraires, le mobilier, les aménagements intérieurs et extérieurs et les frais divers).

La Communauté d’Agglomération de Metz Métropole (CA2M), compétente en matière de grands équipements culturels, est le maître d’ouvrage du Centre Pompidou-Metz qu’elle finance majoritairement – à hauteur de 34 millions d’euros. Les autres financements proviennent de l'Etat (4 millions d'euros), de l'Union européenne (Feder, 2 millions d'euros), du Conseil Régional de Lorraine (10 millions d'euros) et du Conseil Général de la Moselle (10 millions d'euros).


Articles connexes :

 

Commenter cet article