Publié par Jean-david Boussemaer


- ENSAD (amphi Rodin) : Rencontre avec MASSIN « Animation 2006 » (18h-19h30)
? : MASSIN est artiste, typographe et graphiste. Il a travaillé à la diffusion populaire de  l'a culture et à la démocratisation du livre, durant près d'un demi-siècle. En 1958, il prend la tête des éditions Gallimard pour 21 ans comme directeur artistique et y conçoit l'identité de plusieurs collections (notamment la collection "Folio").
31, rue d'Ulm - 75005 Paris - site - fiche

Galerie Mamia Bretesché : Expo de photographies de John FOLEY « Les Champs de la Mémoires » (18h-)
? : Photographies en noir et blanc et couleur représentant les vestiges qu’a laissés la guerre de 14-18 dans les paysages de l’ancien front, de la Mer du Nord à l’Alsace. Le cataclysme de la Grande Guerre fut l’événement tragiquement fondateur de l’ensemble du XXème siècle. Près de dix millions d’hommes venus de tous les horizons trouvèrent la mort dans cette guerre immobile qui bouleversa les équilibres mondiaux et les mentalités. Cette exposition évoque ce gigantesque sacrifice collectif en faisant affleurer l’Histoire à partir des images des cicatrices qu’en a gardé la terre de nos régions, des traces insolites, souvent méconnues, mais qui font partie du patrimoine européen commun, et d’une mémoire qui concerne l’ensemble des peuples. Les vestiges célébrés ici par les photographies sont les restes de forteresses, mémoriaux et cimetières, mais aussi les traces laissées dans la terre – dessin des tranchées dans les sous-bois, cratères dans les champs -, en partie réappropriées par la nature, mais lisibles encore et fortement suggestives de ce qu’ont pu vivre et souffrir tous les hommes qui se sont battus là. Les photographies en noir et blanc de 40x50cm et  30x40cm sont légendées de manière à ce que les images puissent être décryptées et que les paysages présentés puissent prendre tout leur sens.

Dates expo : du 1er au 28 février 2007

48, rue Chapon - 75003 Paris - site - fiche

John Foley, Aisne
Aisne5 ©John Foley/LCDLM. Courtesy galerie Mamia Bretesché, Paris.


Galerie Lélia Mordoch : Expo de Kevin YU « Les nymphéas » (18h-)
Dates expo : du 2 au 3 mars 2007
50, rue Mazarine - 75006 Paris

-
Galerie-librairie Impressions : Expo de photos de Pierre HENNIQUANT « Shanghai Mingong » (19h-)
? : Pour en savoir plus : blog de l'exposition
et site de Pierre HENNIQUANT
Dates expo : du 1er février au 3 mars 2007
98, rue Quincampoix - 75003 Paris


-
Galerie-librairie  Le Monte-en-l'air : Rencontre avec Jessica ABEL & Matt MADDEN (18h)
6, rue des Panoyaux - 75020 Paris


- Le Louvre (auditorium) : Conférence de Hervé VANEL « Francis Bacon et Willem De Kooning sur le tard : un débat critique » (18h30)
?
: Sans nécessairement le reconnaître, la critique et l’histoire de l’art semblent toujours prises au piège d’une conception biologique du temps historique (croissance, maturité, déclin). Ainsi, la considération critique portée aux oeuvres dernières souffre-t-elle généralement d’un simple dilemme : sérénité ou sénilité ? L’oeuvre dernière de Willem de Kooning (1904-1997), réalisée dans les années 80, est l’objet d’un tel débat. L’artiste était-il en pleine possession de ses moyens ? Ses derniers tableaux, de prime abord si dépouillés, témoignent-ils d’un ultime raffinement ou sont-ils, au contraire, franchement mièvres ? Ces questions sont généralement posées dans l’oubli d’une critique largement négative qui accusa très tôt la peinture de Willem de Kooning de ne produire rien d’autre que sa propre déchéance. Aujourd’hui, cette critique peu flatteuse d’un artiste encore jeune permet peut-être de sortir le débat sur le « vieux » de Kooning d’une temporalité linéaire et évolutionniste qui est étrangère à son art. S’il existe un « style de vieillesse » chez de Kooning, il n’est pas nécessaire de le limiter à ses derniers tableaux. Aussi bien dans sa conception que dans sa réalisation, Woman I (1950-52) peut être vu comme le tout premier dernier tableau du peintre. De même pourrait-on reconnaître dans les premières oeuvres de Francis Bacon l’expression la plus juste de son « style de vieillesse ». D’emblée, la destruction par Bacon de ses « oeuvres de jeunesse » confère à son triptyque « inaugural » de 1944, auquel il reviendra en 1988, l’autorité d'une oeuvre dernière qui annulerait, littéralement, tout ce qui la précède.

- Librairie En Marge : Expo du collectif Studiobüro « Monsieur Mystère » (19h- poursuivi à 22h au Nouveau casino)
? : Mais qui est donc ce « MONSIEUR MYSTERE » ? Les artistes du collectif Studiobüro, Mathilde Aubier, Saviane Auzende, Julien Pacaud, Postics, Jérôme Sachs, Sofk, Charles Tomlinson et Franz Vesolt, se sont penchés sur cette énigmatique silhouette. Un exercice graphique et littéraire sur les traces d’un personnage aux multiples visages en forme de cabinet de curiosités fait de dessins, photographies, correspondances, images, objets... Le collectif Studiobüro réunit des artistes pluridisciplinaires. On lui doit notamment la nouvelle identité graphique de la salle de concerts Le Nouveau Casino où aura d'ailleurs lieu le prolongement du vernissage de l'exposition, jeudi 1er février (voir tout de suite après).

Dates expo : du 31 janvier au 17 février 2007
3
92, rue Jean-Pierre Timbaud - 75011 Paris - site

-
Palais de Tokyo : Expo « M - Nouvelles du monde renversé » (20h-24h)
? : 3 expos solos : Michel BLAZY, Post Patman, Joe COLEMAN et Tatiana TROUVÉ, Double Bind.
> + 2 projets spéciaux :
États (faites-le vous-même) / Grow your Own et Musique pour plantes vertes (deux projets de Peter COFFIN)
> + Modules : David ANCELIN, Avis de grand frais et Camille HENROT, King Kong Addition.
> + Jeudis : La Caverne de l'Antimatière, LA Navigation fut toujours un art difficile et Second Life.
13, avenue du Président Wilson - 75016 Paris - site - fiche


- Le Plateau : Rencontre avec Laurent GRASSO  (19h30 - gratuit)
22, cours du 7ème art - 75019 Paris - 75019 Paris -  site - fiche

Commenter cet article