Publié par Jean-david Boussemaer


- ENSBA : Conférence « Dispositifs artistiques, dispositifs de pensée » (18h)
? :
Les attentes à l’égard de l’art restent encore trop fréquemment conditionnées par la présence supposée de l’œuvre: il passe pour une quasi évidence que l’art s’incarne et apparaît dans le monde sous forme d’œuvres. Pourtant, « ce supposé » n’est-il pas de plus en plus contesté par la réalité artistique la plus contemporaine, où à la place de l’œuvre iconique, l’usager des musées et des galeries se trouve confronté aux documents artistiques ?

14, rue Bonaparte - 75006 Paris - site - fiche

-
Galerie Agathe Gaillard :  Expo de photographies d'Alexander SAMOILOV (18h-)
Dates expo : du 27 février au 4 mars 2007
3, rue du Pont Louis-Philippe - 75004 Paris

-
Galerie Léo Scheer :  Expo « We are the robots » (18h-)
? : 
Artistes : Cory Arcangel, Sylvie Astié & Erik Minkkinen, Jean-Baptiste Bayle & Béatrice Rettig, Julien Bouillon, Alain Della Negra & Kaori Kinoshita, Malachi Farrell, Adrien Lamm, Julie Vayssière.
Lectures : Céline Minard - Le Dernier monde (Denoël), Patrick Bouvet - Canons (Editions de l'Olivier) et Daniel Foucard - Cold (Laureli / Léo Scheer).
Commissaire : Le Commissariat /
Avec la participation de Fresh Théorie
Dates expo : du 28 février au 21 avril 2007
14-16, rue Verneuil  - 75007 Paris - site - fiche

-
Jeu de paume (Atelier) :  Expo de Cyprien GAILLARD (18h-21h)
? : Cyprien GAILLARD met à l'épreuve une certaine image romantique de la nature, ou supposée comme telle, par un geste qui relève de l'infraction ou du vandalisme. Entretemps, il s'agira de voir comment la nature réagit à cette transgression, et de filmer ce processus de désordre et de dégradation.
"Qu'il s'intéresse dans ses peintures à l'implantation monstrueuse d'architectures des années 60 venues défigurer des sites naturels dans une visée utilitaire de l'espace investi en cités d'habitation… Qu'il détourne l'iconographie de paysages représentés dans les gravures flamandes du XVIIe siècle perçues par l'artiste comme autant de terrains “prêt-à-construire“… Ou encore, qu'il filme dans ses vidéos des zones urbaines, péri-urbaines ainsi que des paysages naturels envahis d'une épaisse fumée d'extincteurs… Son approche de la question du vandalisme est toujours liée à une certaine conception esthétique du romantisme. Pour l'artiste, l'empreinte de l'homme sur la nature devient dès lors objet de fascination mis en scène dans des travaux qui offrent une relecture des enseignements du Land Art" (extrait d'un texte de Vérane Pina).

1, rue de la Concorde - 75008 Paris - site - fiche



Cyprien Gaillard, Suburban Odyssey, Belgrade, 2005. Courtesy de l'artiste

Commenter cet article