Publié par Jean-david Boussemaer


- Fondation d'entreprise Ricard : Expo « Re-trait » (18h30-)
? : Exposition conçue par Claire Staebler qui explore, à travers le travail d’une douzaine d’artistes, les formes possibles d’une pratique du dessin qui n’en n’utilise pas les techniques traditionnelles. Avec : Louidgi Beltrame, Pierre Bismuth, Jonathan Borofsky, Robert Breer, Angela Detanico & Rafael Lain, Katie Holten, Rainier Lericolais, Pierre Malphettes, Benoît Maire, Sylvain Rousseau, Bojan Sarcevic, Abraham Poincheval & Laurent Tixador, Koki Tanaka, Ulla von Brandenburg.
Alors que le dessin, les oeuvres sur papier et le film d’animation connaissent un retour en force dans l’art actuel, l’exposition Re-trait explore à travers le travail d’une douzaine d’artistes les formes possibles d’une pratique du dessin qui n’en n’utilise pas les techniques traditionnelles tout en conservant ses caractéristiques de simplicité, de fragilité et d’éphémérité. Si on retrouve aisément un répertoire de formes classiques - portrait, paysage, objet, ligne ou forme abstraite -, l’utilisation de médiums plus inattendus comme la vidéo, le néon ou la performance pour « dessiner » constitue une des problématiques abordées par ce projet. Le tracé, le mouvement mais aussi la structure ou la mécanique du dessin sont bien présents mais simplement déplacés ou revisités. A travers une approche poétique, conceptuelle ou formelle, les œuvres dessinent les contours de ce qui pourrait constituer un nouvel élan pour le dessin et permettent d’aborder certaines d’entres elles sous un angle inédit.
Par un renouvellement des supports, des formats ou des techniques, les oeuvres réunies proposent également une expérience originale de l’espace à travers notamment la constance de la ligne qu’elle soit matérielle ou immatérielle. Privilégiant résolument un point de vue subjectif sur le médium, l’intention de l’exposition n’est pas tant de définir si il s’agit bien de dessin mais plutôt quand y a dessin.
Dates expo : du 6 mars au 13 avril 2007
9, rue Royale - 75008 Paris - site - fiche


- La Générale : Projection de Globuline cherche un mari de Virginie BALABAUD (20h) 
? : Film de 53 minutes. Montage : Fabrice RADENAC - musique : Eugène Iledo
12, rue Général Lasalle  - 75019 Paris - sitefiche

-
Miss China Beauty : Finissage de l'expo « La mise à poil » (18h-20h30)
? : Avec la participation d’Adriana Garcia Galan, Aurelia Alcais, Eléonore de Lartemelle, Laura Sanchez Filomeno, Sinae Kim, Sonia Levi, Stéphanie Bouvier et Tia Calli Borlase.
3, rue Française - 75001 Paris - site - fiche



Expo « La mise à poil » - Courtesy Miss China


- Sorbonne : Conférence « Les réseaux culturels en banlieue - vers une dynamique territoriale » (19h15-21h)
? : Les actions innovantes menées en banlieue sont souvent corrélées au constat que les villes situées en périphérie des centres économiques et politiques disposent de peu de moyens pour nombre d’entre elles afin de développer leurs projets culturels. Fortes de ce constat et face à l’aura exercée par la capitale, les villes de(s) banlieue(s) parisienne(s) optent pour une stratégie de la différentiation. La mise en réseau, en lien avec Paris, offre dès lors des perspectives d’innovation en matière de création, programmation, diffusion et prospection des publics. Ainsi, les réseaux Tram, Actes If, ou encore le Salon des jeunes créateurs européens regroupent différentes structures qui abordent les problématiques inhérentes à la diffusion culturelle à l’échelle du local, en passant par le régional, jusqu’au continental. La faculté rhizomorphe du réseau, et son élasticité, permettent aux structures d’étendre leur programmation et d’accroître leur visibilité sur un territoire plus large, brassant diverses typologies de publics.  Dès lors, appartenir à un réseau peut résorber des faiblesses structurelles, mais aussi faire émerger de nouvelles plateformes culturelles et expressions artistiques. En définitive, la mise en réseau de ces structures culturelles de banlieue n’est-elle pas un gage de « qualité » en vue de nouvelles dynamiques territoriales ?
Intervenants : Catherine Boskowitz (directrice du Collectif 12, metteur en scène et comédienne), Muriel Ryngaert (chargée de l’action culturelle du Mac/Val), Andrea Ponsini (chargé des relations internationales du Salon des Jeunes Créateurs Européens de Montrouge)
12, place du Panthéon - 75005 Paris - Salle des Conseils de la Sorbonne - galerie Soufflot - 1er étage (salle 1)

Commenter cet article

L'inconnue du nord 17/03/2007 00:51

Bonne nuit David

L'inconnue d'OB 05/03/2007 17:00

Ah et pourquoi ces évènements sont-ils gravés? je suis trop curieuse bien sur
Bizou

Jean-david Boussemaer 05/03/2007 17:20

Une inconnue avec un charme fou :$Si j'ai abandonné mes intentions de devenir ingénieur en informatique et décidé de me consacrer à l'histoire de l'art, c'est suite à ces fouilles ;)

babsy 05/03/2007 10:52

coucou paddy, je t'envoi ce petit coucou pour te remercier de ton aide, ton blog est tres interressant,mais pour moi c'est rappe car j'habite trop loin "puy de dome". j'espere avoir tout bien fait comme il faut pour que tu recoives se comm a bientot .BABSY ; )

Jean-david Boussemaer 05/03/2007 11:50

Merci pour ton com. Très beau département le Puy de Dôme, y ai fait un peu d'archéologie il y a quelques années. Certains paysages sont gravés à jamais dans ma mémoire ;)

moi 28/02/2007 09:56

Comment sais tu que je suis "une" et "jolie" si je suis inconnu(e)
Biz

Jean-david Boussemaer 28/02/2007 12:42

Certaines ip sont aussi fixes que mes pensées jolie inconnue ;)

moi 27/02/2007 13:50

Tu es vraiment une personne extraordinaire de tout savoir David
Gros bisous

Jean-david Boussemaer 27/02/2007 14:55

Je t'embrasse très très tendrement jolie inconnue :$