Publié par Jean-david Boussemaer


- 9 billards : Soirée courts métrages « Work in progress » (20h - entrée libre)
> 20h 30 :
Carte blanche à Marcel Prod : chinoiseries, zombies en Provence et imagerie du grand Sud
> 21h30 : Les Affres du Couple, melting pot thématique
> 22h30 : Mix pop rock garage

179, rue St-Maur - 75010 Paris
- site

-
Centre allemand d'histoire de l'art : Conférence d'Antje SCHUNKE « A Postdam, au milieu des décombres » (18h)
? : Sur les photos berlinoises de Friedrich SEIDENSTÜCKER (1945-1950)
10, place des Victoires - 75002 Paris


-
Confluences : Expo de Lucie GEFFROY & Marion POUSSIER « J'y suis, j'y vote » (19h)
? : Ils vivent en France depuis des années, participent à la vie locale, élèvent des enfants, paient des impôts...
Mais ils n'ont pas le droit de voter. "Ils" c'est Roger, Yingxiao, Nassima, Ahmad, et bien d'autres. Cette exposition en forme de campagne d'affichage électroral leur donne la parole.
Dates expo : du 28 février au 3 avril 2007
190, boulevard de Charonne - 75020 Paris - site



Flyer de l'expo de Lucie GEFFROY & Marion POUSSIER « J'y suis, j'y vote » (Confluences)



-
Le Cube : Expo de Corine STÜBI « Les jolis mauvais jours » (18h-22h)
? :
Le Cube organise la première exposition personnelle en France de Corine STÜBI. Cette jeune artiste suisse s’intéresse particulièrement à la violence contenue dans les codes et dans les signes médiatiques contemporains, en questionnant notamment la nécessité actuelle de renvoyer une “image”. Cette question est particulièrement sensible chez les adolescents qui possèdent une forme singulière de compréhension des signes, une grande capacité à les décoder, en même temps qu’une naïveté et une perméabilité presque totale à leur égard. Les personnages des vidéos de Corine STÜBI tentent de s’approprier des codes et de les habiter. Ils essaient également de s’y identifier dans une quête qui les conduit progressivement au bord de l’hystérie. L’artiste puise son inspiration dans la culture médiatique télévisuelle et les vidéo-clips, tout autant que dans le cinéma. Son travail se situe aux frontières du vidéo-clip MTV et de l’art contemporain, entretenant à dessein l’ambiguïté. L’espace ainsi construit devient un espace générique, à l’intérieur duquel les personnages ne sont plus que des automates dépourvus d’identité, menaçant le spectateur de leur révolte contenue. Les univers proposés dans le travail de Corine STÜBI sont des environnements “intermédiaires”. Entre réalité et mise en scène minutieuse, entre la vie quotidienne et ses produits virtuels, ils produisent une imagerie de “surface”. Différents codes y sont remixés, customisés, jusqu’à ce que chaque élément, de l’espace aux personnages, devienne générique, simple porteur de signes.
Dates expo : du 7 mars au 21 juillet 2007
20, Cours Saint Vincent - 92130 Issy-les-Moulineaux - site


- Galerie Brun-Léglise : Expo de Philippe ANGOT (18h-21h)
Dates expo : du 6 au 17 mars 2007
51, rue de Bourgogne - 75007 Paris - site - fiche

- Galerie Rx : Expo d'Anna MALAGRIDA « Fenêtres » (18h-21h)
Dates expo : du 28 février au 28 mars 2007
6, avenue Delcassé - 75008 Paris - 
site - fiche

-
Galerie Weill & Seligmann : Rencontre avec Pascal PILATE « Collection orange » (18h-)
? : Dans le cadre de son expo du 1er au 17 mars 2007
6, rue Bonaparte - 75006 Paris -
site - fiche

-
La Flèche : Soirée Indie Rock (20h-2h30 entrée libre)
? : MINITEL, BLOOD RED SHOES , THE TATIANAS, TINSELTOWN et CONTRIVA
102bis, rue de Bagnolet - 75020 Paris - site

BLOOD RED SHOES


Commenter cet article

Flo-Avril2 06/03/2007 09:44

Mais dis moi David, toutes ces expositions tu te rends vraiment à toutes?
Bisous et bonne journée
Flo

Jean-david Boussemaer 06/03/2007 10:03

C'est une sélection d'événements qui me plaisent. J'ai arrêté le train de fou que je menais l'année dernière. Là, actuellement c'est plutôt 5-6 expos par semaines. J'espère tripler ce chiffre la semaine prochaine, quand j'aurais plus de temps. Un tendre bisou jolie Flo :)