Publié par Jean-david Boussemaer


>> Salon du  Dessin contemporain  (vernissage presse : 18-18h - autres : 19h-22h)
60bis, avenue d'Iéna - 75016 Paris


-
Galerie Brun-Léglise : Expo de Sophie VALETTE (18h-21h)
51, rue de Bourgogne - 75007 Paris - site - fiche

- La Blanchisserie : Expo de de Jean BEDEZ « Citizen Corps » (19h-22h)
? : Le travail de Jean Bedez, jeune artiste français né en 1976 et diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris, prend sa source dans les cultures dominantes du jeu, du pouvoir et du spectacle.
Sous le titre
« Citizen Corps », il propose pour sa première exposition personnelle (du 21 mars au 28 avril à La Blanchisserie galerie) un ensemble de travaux liés à des questionnements sur la place et au rôle du citoyen. Tour à tour spectateur ou acteur d'une histoire en marche, l'artiste interroge les formes de représentation du pouvoir ainsi que les modes d'expression du corps électoral et politique.



Jean Bedez, Collection: Leaders, drawing 02, 2007. 200 x 140 cm.
Courtesy La Blanchisserie galerie


En référence à l'histoire de l'art dans son traitement des scènes historiques, la série Collection : Leaders (2007) représente les membres du G8 lors du Sommet d'Evian en 2003. Dans des dessins monumentaux (350 x 140 cm / 200 x 140 cm) réalisés à la mine de plomb, l'artiste fixe le rassemblement des grandes puissances mondiales et de leurs dirigeants. Que ce soit lors de représentations « scénographiées » en groupe (Collection : Leaders, drawing 01) ou d'échanges bilatéraux (Collection : Leaders, drawing 02), les visages des personnages politiques disparaissent derrière le logo « Marque Repère ». Symbole développé par une grande chaîne d'hypermarchés, celui-ci reprend la forme d'une cible qui vient ici estampiller les membres du G8.
En écho à cette série, les drapeaux américain et irakien formalisés dans American Dream et Iraqi Dream (2007) expriment également l'idée de cible puisque l'artiste a choisi de remplacer les étoiles représentées de manière officielle sur ces étoffes par des Shuriken, armes blanches japonaises traditionnellement employées dans les arts martiaux.
L'artiste décide également pour sa série Emerge de réduire la guerre du pétrole régissant l'économie industrielle à l'état de maquette. Station pétrolière mais aussi sous-marins militaires apparaissent dans ses installations comme autant d'éléments de jeu d'une bataille navale.
Sa pièce Referendum (2007), enfin, rend hommage de manière paradoxale au rôle participatif du citoyen. Un citoyen invité à prendre part dans un système décisionnel en utilisant les bulletins que l'artiste a placé dans des écrins de verre. En cas d'extrême urgence, le marteau brise-glace permettra à chacun de répondre au droit de vote.
Au-delà des thématiques politiques abordées par Jean Bedez, il s'agit pour l'artiste, comme le souligne le commissaire et critique d'art Vincent Honoré, d'analyser l'interaction et les similitudes entre les questions de jeu, de pouvoir ou encore de spectacle: « Le jeu devient manipulation, le spectacle est pouvoir et, au final, le pouvoir est un jeu ».

Dates expo : du 21 mars au 28 avril 2007
24, rue d'Aguesseau
- 92100 Boulogne
- site

Commenter cet article