Publié par Jean-david Boussemaer



Peter Coffin Musique pour plantes vertes

M, Nouvelles du monde renversé. Vue de l’exposition de Peter Coffin, « Musique pour plantes vertes »
Courtesy Palais de Tokyo et Andrew Kreps Gallery, New York. Photo Marc Domage.


Dans le cadre de l'exposition « M, Nouvelles du monde renversé » (Palais de Tokyo), le jeune new-yorkais Peter Coffin présente, du 1er février au 11 mars 2007, sa pièce Untitled (Greenhouse) (2002). Reprenant à son compte des théories des années 1970 - selon lesquelles les végétaux poussent plus vite lorsqu'ils sont berçés par de la musique -, l'artiste laisse des instruments à la disposition du public et organise régulièrement des concerts.


Parmi les musiciens invités (programmation confiée à Ludovic Poulet) : Noel Akchoté, Andy Bolus, Hervé Boghossian, Xavier Boussiron, Vincent Epplay, Lionel Fernandez,Hendrik Hegray, Gwen Jamois,
Pierre-Yves MACE, Erik Minkkinnen, Minitel, Jean-Marc Montera, Jean-François Pauvros, Port Radium, Andrew Sharpley, Samon Takahashi, Dan Warburton...

Commenter cet article

Laurent 07/08/2007 14:39

Les vertues des plantes sont nombreuses, puissent-elles alors s'épanouir au son de la guitare et du tambour et devenir pourquoi pas, murs végétaux [une certaine forme d'élévation...].Certaines personnes préfèrent leur chuchotter leurs plus profondes pensées. L'art est aussi une vision bien personnelle de soi et de ce qui nous entoure, il manque à cette région qu'est la mienne, quelques expositions similaires.