Publié par Jean-david Boussemaer


Suite au succès de la « Force de l'Art » , le ministère de la Culture et de la Communication propose une nouvelle manifestation culturelle d’envergure : « Monumenta ». Chaque année, un artiste de renommée internationale sera invité à confronter son propre regard à l'espace monumental de la nef du Grand Palais. Du 31 mai au 8 juillet 2007, Anselm Kiefer sera le premier à relever ce défi.


Anselm kiefer
Né en 1945 et actif sur la scène artistique depuis les années 1970, l’artiste allemand Anselm Kiefer vit en France depuis une dizaine d'années. Composé de peintures et de sculptures, son œuvre s'inspire des grands drames du 20e siècle et de nombreux motifs cosmogoniques. Sables, branches, corps célestes, cheveux, textes poétiques, mystiques ou scientifiques sont autant de "matériaux" qu'il rassemble dans des œuvres grandioses.

Sous le nom de « Chutes d’étoiles » (« Sternenfall »), Anselm Kiefer a choisi de dédier l’ensemble des œuvres qu’il crée spécifiquement pour le Grand Palais à deux incontournables poètes de l'engagement et de la mémoire : le poète d’origine juive Paul Celan (qui vécut en France de 1947 à sa mort) et la poétesse autrichienne Ingeborg Bachmann (poétesse de la passion et de la féminité). Des oeuvres picturales et sculpturales (tours et maisons) seront présentées selon un dispositif original propre à l'artiste.

Une équipe de médiateurs sera mise en place, ainsi que de nouvelles technologies de médiation, des ateliers pour le jeune public et des outils pédagogiques pertinents. Qualifiés en art contemporain, les médiateurs seront à la disposition du public pour l'éclairer sur les enjeux de l'exposition et sur le travail de l'artiste. La transmission de ces connaissances passe par diverses thématiques qui placent le public au coeur de l'univers de l'artiste.

José Alvarez, directeur des éditions du Regard, qui viennent de publier une monographie consacrée à Anselm Kiefer, assure le commissariat de cette exposition.


[Visuel : Anselm Kiefer - Kain und Abel, 2006. 330 X 380 cm. Photos André Morin et Charles Duprat, tous droits réservés Anselm Kiefer et Galerie Thaddaeus Ropac, 2006]


Articles connexes :



Commenter cet article