Publié par Jean-david Boussemaer

- EHESS (salle Lombard) : Conférence de Cesare PIETROIUSTI (19h-21h)
? : Cesare Pietroiusti est né à Rome en 1955. Son travail se déploie dans le sillage des recherches conceptuelles menées dans les  années 60 / 70 aux  États Unis. Formé comme psychiatre (sa thèse de médecine, en 1979, portait sur les formes de la suggestion dans la psychothérapie), Pietroiusti prend pour matériau les situations paradoxales ou  incongrues, "qui paraissent trop insignifiantes pour accéder à l’analyse  ou à la représentation". Dans "Pensieri non funzionali" publié à Naples  en 1997, une centaine d’idées apparemment absurdes, parasites ou  incongrues sont formulées comme autant d’instructions pour la   réalisation d’une œuvre d’art. Elles prirent consistance au cours de diverses expositions parmi lesquelles Democracy ! au Royal College of Arts en 2000. Son projet One hundred things that are certainly not art (définir "100 choses qui ne sont certainement pas de l’art") a inauguré  le Bloomberg Space à Londres en 2002. Pietroiusti est l’un des initiateurs du projet collectif Oreste (1997 – 2000) et l’un des co-fondateurs de Nomads and Residents (New York, 2000). Il a participé à la 48e Biennale de Venise, et exposé à la Serpentine Gallery (1992), au Louisiana Museum (1996), à Art in general  en 2001, au CCAC de San Francisco (2002). Pietroiusti a organisé les colloques "Comment expliquer à ma mère que ce que je fais sert à quelque chose ? La Communication, le quotididien et la subjectivité dans les recherches artistiques italiennes" (Bologne 1997) et "Piacere Picasso!" (Matera 1999).
96, bd Raspail - 75006 Paris


ENSBA : Présentation du livre Anastylose (14h30)
? : Avec Bastien GALLET, Yoan De ROECK et Ludovic MICHAUX

> + 18h : Projection du film Poeti Veradardze de Harutyun KHACHATRYAN (82 min., 2006)
14, rue Bonaparte - 75006 Paris -
site - fiche


- Galerie du Jour / Agnès b. : Expo de Roberto MARTINEZ  (18h-20h)
? : Avec Michel GAILLOT et la participation d'Antonio GALLEGO, Olivier KOSTA-THEFAINE et François MOREL
Dates expo : du 23 mars au 5 mai 2007
44, rue Quincampoix - 75003 Paris -
site - fiche

- Galerie Jeune création : Expo de Cécile BELMONT « Exploits et défaites » (18h-)
Dates expo : du 4 au 14 avril 2007
6, villa Guelma - 75018 Paris -
site

- Louvre (département des sculptures) : Expo « Contrepoint. De la sculpture » (18h-21h - carton)
? : Cf. l'article surContrepoint III
34, quai Louvre - 75001 Paris - site - fiche

Maison d'art Bernard Anthonioz : Expo
« Territoires en expansion, une nouvelle génération d'artistes » (19h)
? :
Cette exposition, organisée par le Jeu de Paume avec le soutien de la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques (FNAGP), rassemble les oeuvres de neuf jeunes artistes, produites dans le cadre de l'Atelier du Jeu de Paume : Louidgi Beltrame, Julien Discrit, Élise Florenty, Cyprien Gaillard, Camille Henrot, Julien Lousteau, Ariane Michel, François Nouguiès et Yoon Sung-A
> + 19h30 : performance de Cyprien Gaillard
Dates expo : du 5 avril au 20 mai 2007
16, rue Charles VII - 94130 Nogent-sur-Marne


Vitrine de l'Ecole nationale d'arts de Paris Cergy : Expo
« Paris was yesterday » (18h-)
? :
En 1925, la journaliste et écrivaine Janet Flanner envoyait au magazine The New Yorker des chroniques de la vie sociale parisienne. Ses lettres quotidiennes qui racontaient les évènements de la veille, constituèrent progressivement, grâce à leur large diffusion, des pièces historiques. En diffusant ce qui ressemblait a priori à de simples ragots sociaux, et en anticipant sur l'importance de la mise en scène d'histoires personnelles à l'intérieur d'un contexte plus large, ses lettres fournissaient un point de vue singulier sur la vie politique, sociale et culturelle française de l'époque. L'Histoire, aujourd'hui écrite et réécrite à chaque instant, est diffusée quasi simultanément; chaque histoire quotidienne venant alimenter une archive historique, toujours en expansion. Dans un monde médiatisé à outrance, se pose alors la question de l'impact et de la diffusion d'images associées à une accessibilité accrue à la technologie. Les artistes de  "Paris was Yesterday" investissent leur histoire contemporaine qu'ils travaillent de l'intérieur pour en révéler les procédés de fabrication. Une manière d'interroger comment l'art, la technologie et la culture s'imbriquent les uns dans les autres pour toujours mieux capter l'attention du distrait récepteur-consommateur.
> Avec Charles Broskoski,Marcel Dionne, , Ida Ekblad, Marius Engh, Simon Goldin et Jakob Senneby.

Dates expo : du 5 avril au 4 mai 2007
2, rue des Italiens - Parvis de la Préfecture - 95000 Cergy

Commenter cet article