Publié par Jean-david Boussemaer


> 52ème édition du Salon de Montrouge (gratuit, 10h-19h)


-
Centre Pompidou (petite salle) : Séance des « Jeudi's » (19h30-)
? : Avec l'Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette
Place Georges Pompidou - 75004 Paris - site - fiche

-
Centre Wallonie-Bruxelles : Rencontre avec Eric DUYCKAERTS (19h)
? : Conversation libre avec Patrick AMINE, commissaire d'exposition, essayiste et journaliste à ArtPress
46, rue Quincampoix - 75004 Paris - site -
fiche


- FrenchTrotters : Expo de l'illustratrice danoise Mia Marie OVERGAARD (18h-19h30)
Dates expo : du 10 mai au 10 juin 2007
30, rue de Charonne - 75011 Paris

- Galerie Philippe Chaume : Expo de Brian FINKE « 2-4-6-8 Cheerleaders!!! » (18h-21h)
Dates expo : du 11 mai au 13 juillet 2007

9, rue de Marseille - 75010 Paris
- site - fiche

- Galerie Plume : Expo de Muriel ABADIE « Animal » (18h-21h)
Dates expo : du 11 mai au 2 juin 2007

48, rue de Montmorency - 75003 Paris

-
Galerie Schleicher+Lange : Expo d'Alison MOFFETT « Repeat to end » (18h30-21h30)
? : Remarquée lors de deux expositions collectives à la galerie, l’artiste américaine Alison Moffett (*1979) fait l'objet d'une exposition personnelle où elle présente un nouvel ensemble d’œuvres montrant un espace-temps savamment déconstruit dans une idée de représentation cyclique du temps où se répètent continuellement naissance, apogée et destruction.
Poursuivant ses interrogations environnementales, les dernières œuvres d’Alison Moffett introduisent une densité nouvelle et vont aux limites de la représentation spatiale où s’ajoute un questionnement nouveau sur le temps, comme élément inhérent à toute appréhension de l’espace. Le dessin « As before » reproduit quelques œuvres du musée de Bagdad qui a fait récemment l’objet d’un important pillage. Ces objets fragmentaires sont superposés à travers plusieurs couches de papier transparent, comme les strates archéologiques correspondant à différentes couches du temps.
Son dernier dessin monumental « Through Titanium and lead » fait interpénétrer plusieurs époques à travers des fragments architecturaux faisant référence aux temples antiques, au style international, au constructivisme et à la science-fiction, créant un enchevêtrement temporel et spatial.
Dans la confrontation de grandes civilisations, l’artiste introduit une rupture à travers un collage qui constitue un élément étranger à la composition et vient ainsi créer une interruption dans le temps représenté et ouvre un espace indéfini de transition, entre plusieurs cultures et époques. Les divers fragments forment un ensemble indissociable où ils sont reliés à travers des éléments intermédiaires, qui remplissent cette fonction de liaison aussi bien à un niveau formel (comme le cercle) que symbolique (les tubes de plomberies) qu’on retrouve dans l’installation « repeat to end ».
Comme une suite logique de cette analyse de l’espace à travers le temps au sein d’une surface bidimensionnelle, Alison Moffett a réalisé pour la première fois une installation spat! iale qui dépasse et combine les limites du dessin et de la sculpture qu’elle présente ici comme un faisceau temporel à parcourir. Un réseau de plomberies semble sorti du sol, comme lors d’une fouille archéologique. Les tubes révèlent une forme de continuité d’un échange, interrompu par des points de rupture au sein d’un ensemble qui semble homogène, pourtant scindé en deux entités semblables mais distinctes à travers un léger décalage optique, physique et chromatique qui crée une discordance entre deux espaces-temps soulignée par des oppositions dans les couleurs et les textures qui renvoient à différentes temporalités.
Cette architecture construite de manière graphique reprend le dessin qui par ses dimensions, sa représentation et ses techniques, rejoint le domaine de la représentation tridimensionnelle dans un même syncrétisme historique dont la continué est interrompue par une nouvelle temporalité, celle du présent, ou d’un double parallèle.

Dates expo : du 10 mai au 16 juin 2007
12, rue de Picardie - 75003 Paris - site - fiche


- Galerie Wolff : Expo de
Ulrich POLSTER (18h-21h)
Dates expo : du 11 mai au 23 juin 2007
78, rue Julien Lacroix  - 75020 Paris -
site - fiche

- Instants chavirés : Expo 
« Logique du rêve éveillé » (18h-)
? : Les Instants Chavirés présentent du 10 mai au 8 juin 2007, Logiques du rêve éveillé, une exposition conçue par Maëlle Dault. Cette proposition s’inscrit dans la programmation Arts visuels déjà présente dans le projet artistique avec les projections mensuelles de vidéos d’artistes Rien à Voir et la manifestation automnale Lieux Communs.
Avec : Davide Balula, Julien Berthier, Pierre Bismuth, Mircea Cantor, Robert Filliou, Aurélien Froment,  Peter Klare,  Rachel Labastie, Guillaume Leblon, Jonathan Loppin, Alexandra Sà, Jérôme Saint-Loubert Bié, Yann Sérandour, Roman Signer, Jian-Xing Too, Sophie Toulouse. Conception de l’exposition : Maëlle Dault
Il y a quelques décennies, l’art de Robert Filliou pouvait envisager de manière optimiste, innocente et radicale le potentiel utopique de l’Economie Poétique. Depuis, les « années d’hiver » décrites par Félix Guattari sont passées par là, instaurant le lieu du politique comme l’espace du consensus et de la gestion, quand il ne devrait s’agir que de négociation et d’expérimentation. C’est à cette limite imposée à la puissance d’agir, à cette réalité complexe que les oeuvres des artistes présentés dans le cadre de l’exposition Logiques du rêve éveillé se confrontent.Logiques du rêve éveillé réunit des oeuvres qui ont en commun de produire des pratiques de renversement du réel, qui chuchotent d’autres mondes et déjouent l’horizon d’attente qu’on projette sur lui en en « inquiétant » la grammaire et la lecture. Îlots utopiques et/ou désenchantements assumés, ces oeuvres rendent propices des échappées vers d’autres espaces-temps que sont les strates cognitives du « rêve éveillé ». Elles soulignent l’arbitraire des normes qui régissent notre rapport au temps, à la connaissance et au monde. Sous l’angle des Logiques du rêve éveillé, les objets, les situations, les gestes, les circulations, les constructions, et les oeuvres mêmes suggèrent d’autres chemins, moins directs et plus complexes, dont la charge poétique a néanmoins valeur de subversion.

Dates expo : du 10 mai au 8 juin 2007
2, rue Emile Zola  - 93100 Montreuil -
site

- La Générale : Soirée «
RESISTANCE[S] » (19h30-) 
? : Lowave organise une soirée RESISTANCE[S] autour de la création artistique contemporaine du monde arabe. > 19h30 conversation entre artistes (Bouchra Khalili, Katia Kameli, Frédérique Devaux... ), commissaires et critiques (Catherine David, Michket Krifa, Morad Kertobi... ) et le public à la cuisine de la Générale accompagnée de thé à la menthe et retransmise sur France Culture (sous réserve).
> 21h : projection de vidéos et de films expérimentaux du Maghreb et Moyen Orient dans la salle de cinéma.
> 22:30 : concert noise de SORRY (Jassem Hindi & Basile Ferriot) accompagné d'un diaporama de Mathias Vaneecloo.
+ Un diaporama de Taysir Batniji
12, rue Général Lasalle  - 75019 Paris -
sitefiche

- Ménagerie de Verre : Installation de Thierry PAYET « Passerelle » (18h30-)
? : Installation présentée par
Glassbox
Dates expo : du 11 au 26 mai 2007
12/14, rue Lechevin - 75011 Paris


- Palais de Tokyo (librairie) : Signature d'Elena FERRER (19h-21h)
13, avenue du Président Wilson - 75016 Paris -
site
- fiche

Commenter cet article