Publié par Jean-david Boussemaer

Au fil du temps, le Salon de Montrouge s'est imposé comme l'un des rendez-vous attendus des professionnels, artistes et amateurs d’art contemporain. Pour cette 52ème édition, comme à l’accoutumée, on y retrouve de jeunes talents prometteurs dans les différents domaines de la création contemporaine : peinture, sculpture, installation, photo et vidéo.

 

La programmation est confiée pour la troisième année consécutive à Alain Lamaignère, fondateur de « Découvertes » (la FIAC des jeunes) au Grand Palais et d’ « Artparis » au Carroussel du Louvre.

Sélectionnés parmi plus de 900 dossiers pour n’être plus que 165 à participer au Salon (contre 120 l'année dernière), les candidats répondent à des critères d’admission strictes : ils ont moins de trente cinq ans et vivent sur le sol français. On note toutefois que la participation d’artistes d’origines étrangères augmente (Allemagne, Angleterre, Asie, Espagne, Russie, Scandinavie).

 


Marjan Denkov, Je reviens dans 5 minutes, 2006.


Un jury, constitué comme chaque année de journalistes de la presse artistique, de collectionneurs mais aussi d’artistes sera en charge d’évaluer ces jeunes talents. Pour cette 52ème édition le prix spécial du jury met à l’honneur Robert Doisneau en hommage à son attachement et à sa résidence à Montrouge pendant de longues années.

Les représentants de la presse sont : Béatrice Comte (journaliste et critique d’art au Figaro Magazine), Jean Pierre Frimbois (Art Actuel) et Guy Boyer (rédacteur en chef de Connaissance des arts),

Les représentants d'institutions : David Caméo (diecteur de la manufacture de Sèvres), Michel Enrici (Fondation Aimé et Marguerite Maeght), Emmanuel Dayde (Chargé de mission aux Affaires culturelles de la ville de Paris),

Les artistes : Pablo Reinoso (plasticien), Pierre Zarcate (plasticien),

Les galeristes : Jacqueline Moussion (Galerie Rabouan-Moussion)

Les membres de droit : Nicole Ginoux (Commissaire artistique qui a développé pendant trente ans le Salon d’Art Contemporain de Montrouge) et Alexandra Favre (Maire adjoint chargée de la Culture)


Un second volet du salon est une phase de « création pure » qui a pour but de mettre en avant des écoles de design et des travaux de fin d’études de certains de leurs élèves (l’école Camondo de Paris, l'ESAD de Reims, l'Institut d’Art Visuel d’Orléans). Comme le rappelle Alain Lamaignère il s’agit ici de « présenter un objet de la vie quotidienne mais avant  d’y voir sa fonctionnalité il faut y voir l’image du travail du designer ».

 

Deux vidéos

Visitez le 52e Salon d'art contemporain à Montrouge (du 26 avril au 20 mai 2007) avec Mary-Noelle Dana.

 




Informations pratiques :

Théâtre de Montrouge - 2, place Emile Cresp - Montrouge

Vernissage le 25 avril (19h- carton) // Du 26 avril au 20 mai (10h-19h - y compris dimanches et jours fériés)

Prix d’entrée : entrée libre


Commenter cet article

stéphane 30/04/2007 21:33

un salon trop saturée d'oeuvres

bientot lire sur montbouge.info une chronique que j'ai écris...

Jean-david Boussemaer 01/05/2007 07:17

Salut Stéphane, Je n'ai toujours pas été là-bas. Me demande si c'est un avis partagé par l'ensemble de ceux qui l'ont visité ?