Publié par Jean-david Boussemaer

Dans le cadre de la première exposition consacrée à l’œuvre vidéo de Christian Marclay, le Cité de la musique propose un « week-end Christian Marclay » avec deux rendez-vous.

 

> Screen Play (samedi 5 mai - 20h - 17 euros) : une partition musicale sous forme de projection vidéo, interprétée par trois groupes différents, chacun mené par une personnalité de la scène expérimentale : Elliott Sharp (Etats-Unis),  ErikM (France) et Steve Beresford (Angleterre). Screen Play fait dialoguer musique et vidéo. Le public assiste à une séance de projection qui se mue en événement musical. Christian Marclay en est le chef d’orchestre invisible. Il appose des formes géométriques en couleur sur un assemblage d’images de films (une chevauchée, un personnage montant les escaliers, un homme qui marche…). Ces lignes, spirales, points, semblent dessiner une partition, indiquer un mouvement, un rythme, suggérer une accélération qui s’offrent à l’interprétation des musiciens. « Les images n’indiquent pas quelle note il faut jouer, mais simplement quand il faut jouer, le sentiment du tempo, de l’énergie, voilà ce qu’elles cherchent à souffler ou insuffler aux interprètes improvisateurs. »


> Up and Out (dimanche 6 mai - 15h - 8 euros) : vidéo consistant en la superposition des images de Blow up (1966) de Michelangelo Antonioni et le son de Blow Out (1981) de Brian de Palma... Suivie d’une rencontre entre Christian Marclay et Jean-Pierre Criqui autour de l’exposition.
 


Informations sur l'exposition

La première exposition consacrée à l’œuvre vidéo du musicien et plasticien Christian Marclay (né en 1955) se présente sous la forme d'un parcours à travers neuf installations et projections vidéo du début des années quatre-vingt à nos jours.

La musique, prise à la fois comme outil d’expression artistique et comme objet de consommation culturelle, traverse toute l'œuvre, depuis ses premières performances avec son groupe The Bachelors, even jusqu’à Vidéo Quartet, installation vidéo qui revisite l’histoire du cinéma à travers de multiples représentations de musiciens. Mais ce sont aussi les instruments, les outils de reproduction, les objets, telles les pochettes de disque ou les cassettes, voire l’iconographie musicale qui lui procurent matière à détournement et assemblage.

 

Du mardi au samedi de 12h à 18h / dimanche de 10h à 18h

Tarifs : Individuels : 7 euros - Moins de 18 ans : 3,40 euros

Cité de la musique - 221, avenue Jean-Jaurès - 75019 Paris

Renseignements au public : 01 44 84 44 84

 

Commenter cet article