Publié par Jean-david Boussemaer

Dans le cadre de l’inauguration du jardin « Michel Germa » (nom de l’ancien Président du Conseil Général du Val-de-Marne qui s’était engagé dans la mise en valeur d’une collection d’œuvres d’art contemporaines en créant en 1982 le Fond Départemental d’Art contemporain), l’artiste Alain Séchas investit le lieu avec ses chats drôles et insolents.

 

Son couple de personnages, tout droit sorti de l’univers de la bande dessinée, tire mécaniquement sur une cigarette à grosse bouffée… S’agirait-il là d’une réflexion humoristique sur l’espace laissé aux fumeurs et non fumeurs dans les espaces publics ? Pendant des décennies, la cigarette était l’incarnation d’un style de vie glamour et viril. Aujourd’hui, elle est la promesse certaine d’une santé mise en danger. Ce couple de chats nous enfumerait-il pour mieux nous inclure dans ce débat de société ?

En parallèle à ce jardin, qui sera inauguré le 27 juin à partir de 18h, se tient, jusqu’au 26 août, le troisième volet de  « Zones de Productivités Concertées, Entreprises singulières ». Huit artistes soulèvent des interrogations d’ordre économique : l’image, l’échange, l’appropriation, la fonction, la transformation, la mémoire…  Et, progressivement des réseaux de significations se construisent. Au cœur de ce processus de transformation, ces artistes du déplacement insufflent une nouvelle vie aux objets, une dimension poétique aux formes de notre quotidien.

Artistes invités : Françis Baudevin / Accounting Fundamentals For Non Financial Executives, Pierre Petit / Pipeline, Serge Lhermitte / L'atonie lancinante du cri des cassandres, Arnaud Maguet / Stuck Inside Of Mobile With The Memphis Blues Again, Jérome Saint-Loubert Bié / Zones de Productivités Concertées, Stefan Shankland / A.T.P, Simon Starling et Tatiana Trouvé / Maquette du B.A.I. 1997-2007.

 

Informations pratiques 

Musée d'art contemporain du Val-de-Marne

Place de la Libération - 94404 Vitry-sur-Seine

Horaires d’ouverture : Tous les jours de la semaine de midi à 19h (sauf le lundi)

Nocturne le jeudi jusqu’à 21h.


Commenter cet article