Publié par Jean-david Boussemaer


La 38ème édition d'Art Basel
a fermé ses portes dimanche 17 juin. Les galeries participantes, le Show Management, les connaisseurs et les médias ont unanimement qualifié cette foire de millésime exceptionnel dans sa longue et riche histoire.

 

Art Basel a démontré avec force l'excellente santé du marché international de l'art. Elle a renforcé avec éclat sa position incontestée de première foire d'art et s'est à nouveau imposée comme événement culturel de notoriété mondiale. La foire internationale d'art a enregistré le chiffre record de 60'000 visiteurs et 2'300 journalistes.

Pour les 300 galeries exposantes, Art Basel a été un très grand succès. Pour le directeur d'Art Basel, Samuel Keller, « il s'agit d'une année record pour Art Basel, cette 38e édition a été une fête pour le monde international de l'art. Rarement on aura vu autant d'oeuvres d'art importantes et intéressantes réunies dans un même lieu.»

Dans le New York Times, on a pu lire ce commentaire : « Collectors recognize Art Basel as the biggest and the best. », tandis qu'El Pais titrait à Madrid: « Art Basel, la feria de los superlatives. » et à Paris, Le Monde affirmait que « La foire d'art de Bâle a été un succès dès son inauguration, le 13 juin. ». Dans Le Figaro, à Paris également, on pouvait lire: « En moins d'une semaine, le rush des affaires a commencé pour acheter vite, vite, parfois à prix d'or ». La Frankfurter Allgemeine Zeitung commentait laconiquement: « Einfach das verständliche Bedürfnis, grossartige Kunst zu kaufen » et le Dagbladet Børsen (Danemark) estimait pour sa part que « Art Basel i en liga for sig » (Art Basel in a class of it's own). Pour finir, la Neue Zürcher Zeitung déclarait dans ses colonnes : « Ein Dorado der modernen und zeitgenössischen Kunst ».

Les « Art Basel Conversations » ont remporté un franc succès et accueilli chaque jour plusieurs centaines de personnes. D'éminents spécialistes ont débattu de thèmes se rapportant à l'art, aux artistes, aux collections d'art et aux musées.

La présentation spéciale « Artist Records » a suscité un vif intérêt auprès des visiteurs. Les supports sonores de Jack Goldstein, Christian Marclay, Rodney Graham, Steven Parrino, Genesis P-Orridge et Carsten Nicolai y étaient exposés.

La nouvelle plate-forme « Art on Stage » a enregistré une fréquentation importante auThéâtre de Bâle, où a été présentée pour la première fois, le lundi 11 juin, la performance «An Untitled Concert» de Rirkrit Tiravanija. Jeudi soir, la conférence de l'architecte japonais et lauréat du prix Pritzker Tadao Ando sur l'art et l'architecture a été suivie par un public nombreux et attentif.

Le « Professional Day » organisé vendredi a été plébiscité par les visiteurs professionnels. Pas loin de 100 galeries avaient prévu des animations spéciales sur leurs stands: expositions personnelles de jeunes artistes, expositions thématiques, vernissages de livres, exposés, performances et visites guidées. Le luxueux catalogue de la foire, qui offre un vaste panorama de l'offre actuelle du marché international de l'art, était épuisé au dernier jour de la foire, tout comme le catalogue de l'exposition « Art Unlimited ».

Plus de 200 jets privés ont atterri à l'aéroport de Basel-Mulhouse pendant la foire d'art. Pratiquement tous les grands musées du monde ont délégué leurs représentants à Art 38 Basel. Des personnalités issues en particulier des milieux artistiques de Chine, d'Inde et de Russie étaient présentes en force sur la foire.

Tony Shafrazi, propriétaire de la Tony Shafrazi Gallery (New York): après une interruption, nous participons à nouveau à Art Basel. Nous avons apporté les meilleures œuvres que nous avons – Keith Haring, Francis Bacon, Jean-Michel Basquiat, Ed Ruscha. Depuis deux jours, nous présentons une exposition personnelle prestigieuse d'Andy Warhol. Nous avons été récompensés de nos efforts.

Hans Mayer, propriétaire de la Galerie Hans Mayer (Düsseldorf): il s'agit de la meilleure foire que nous n'ayons jamais eue, sachant que nous participons à Art Basel depuis sa création il y a 38 ans. Je suis convaincu que le nombre d'amateurs d'art a augmenté de 20% cette année. Aucune autre foire d'art au monde n'accueille un public aussi éclairé et d'aussi haut niveau.

Bärbel Grässlin, propriétaire de la Galerie Bärbel Grässlin (Francfort sur le Main): nous étions dans la frénésie, les ventes ont été phénoménales. Les acheteurs potentiels se sont succédé toute la semaine. On aurait pu croire que Kassel ou Münster n'existent pas.

Lorenz Helbling, propriétaire de la Galerie Shanghart (Shanghai): nous avons constaté que l'intérêt pour notre programme est grand. Le public a déjà une bonne connaissance de l'art contemporain chinois. Les grands noms, mais aussi nos jeunes artistes sont appréciés. Les acheteurs étaient essentiellement des collectionneurs européens et américains.

José Kuri, propriétaire de la Galerie Kurimanzutto (Mexico): cette édition a été la meilleure pour nous. Nous avons attiré beaucoup de nouveaux clients: des collectionneurs privés et des institutions d'Europe, des Etats-Unis, mais aussi d'Amérique latine. Nous avons vendu plusieurs oeuvres à d'importantes collections.

Marc Payot, partenaire de la Galerie Hauser & Wirth (Londres, Zurich): Art Basel n'a jamais connu une telle concentration de collectionneurs et de conservateurs. Dans «Art Unlimited», nous avons présenté un projet politique du Suisse Christoph Büchel. Les réactions de nombreux visiteurs face à cette œuvre difficile et complexe ont été extrêmement positives.

Rosemarie Schwarzwälder, propriétaire de la Galerie nächst St. Stephan (Vienne): les ventes sont prodigieuses. Cette édition est la meilleure de toutes et pourtant, nous prenons part à Art Basel depuis 1981. L'exposition «Art Unlimited» est phéno-ménale. Les visiteurs peuvent approfondir la confrontation avec chacune des oeuvres.

Meredith Harper, directrice de Van de Weghe Fine Art (New York): c'est la première fois que nous participons. Une expérience absolument réussie. Des visages connus, mais aussi beaucoup de nouveaux amateurs européens. Nous avons très bien vendu dans toutes les catégories de prix.

Robert Landau, propriétaire de Landau Fine Art (Montreal): nous n'avions jamais vendu autant d'oeuvres à une foire d'art dès le premier jour. Oui, nous avons même vendu trop d'oeuvres. J'aurais aimé en conserver quelques-unes.

Marie-Sophie Eiché, directrice de Kamel Mennour (Paris) : nous avons participé pour la première fois au secteur spécial «Art Premiere». Le concept de confrontation des travaux de deux artistes a bien fonctionné. Nous avons vendu les deux travaux de Daniel Buren et Adel Abdessemed, et établi beau-coup de nouveaux contacts.

Art Basel remercie les sociétés suivantes pour leur soutien: UBS, Cartier, Netjets, Zurich, BMW, Bâloise, Davidoff, Axa et Moët & Chandon.

 

La 39e édition d'Art Basel aura lieu du 4 au 8 juin 2008.

Commenter cet article