Publié par Jean-david Boussemaer

Depuis 2005, Renos Xippas dispose d’un superbe entrepôt réhabilité de 2000 m2, « La Réserve », dans la zone d’activité de Pacy-sur-Eure (située à 68 km de Paris). A partir d’octobre 2007, le galeriste ouvre ce lieu au public et le transforme en espace hybride, expérimental et collaboratif.

 

Renos Xippas souhaite ainsi mobiliser toutes les énergies (collectionneurs français et étrangers, institutions & musées, médias) et souligner montrer la vitalité des artistes et des galeries parisiennes. La moitié du hangar est dédiée au stockage et l'autre moitié à la présentation de pièces.

Pour la première exposition « Du machinique et du vivant » (qui se déroulera du 7 octobre 2007 au 12 janvier 2008), Xippas s’est adressé à Régis Durand (ancien directeur du Jeu de Paume). Ce dernier a choisi d’aborder tous les médiums et de traiter de la place des machines et du machinique dans l’art contemporain.

« Depuis le livre de Offroy de La Mettrie, L’Homme-Machine (1742), et sans doute bien avant lui, les rapports entre l’homme et la machine n’ont cessé de fasciner et de susciter toutes sortes d’interrogations. Est-ce parce que l’imaginaire de la machine fait un pont, comme on a pu le dire, entre science et délire ? Ou bien est-ce plutôt parce que le machinique et l’humain ne cessent de s’entrelacer, l’homme se 'machinisant', et la machine s’ 'humanisant' ? Mais qu’est-ce qu’une machine, au juste, aujourd’hui, après la fin de l’ 'âge mécanique' ? C’est tout autant un programme, une interface, un dispositif, qui peuvent agir à différents niveaux de l’expérience — technologique, biologique, esthétique, psychologique, etc. C’est cette notion élargie que nous avons voulu évoquer, à travers l’œuvre d’une trentaine d’artistes contemporains. Il ne s’agira donc pas particulièrement  de 'nouvelles technologies', ni de robots ou de mutants, même si ces divers éléments sont susceptibles d’être parfois présents. Il s’agira plutôt de voir comment des artistes jouent avec l’élément machinique, comment ils le produisent ou le détournent, quels rapports ils entretiennent avec cette notion, littéralement ou métaphoriquement, avec sérieux ou avec humour, sur fond de ce qu’on a pu appeler une 'mécanisation de la sensibilité'. (Bernard Stiegler) » (Régis Durand)

 

Artistes présentés lors de l'expo inaugurale « Du machinique et du vivant »

Richard Fauguet, Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla, Fabrice Gygi, Franck David, Ultralab, Davide Balula,  Laurent Saksik, Robert Breer, Deimantas Narkevicius, Pierre Huyghe, Lynne Cohen, Patrick van Ccaeckenbergh, Demakersvan, Ettore Sottsass, Andres Serrano, Jürgen Klauke, Stéphane Sautour, Martin le Chevallier (avec la collaboration de Kolkoz), Didier Fiuza Faustino, Guillaume Paris, Thomas Ruff, Frédéric Lecomte, Vassiliki Tsekoura, Eric Duyckaerts, Stéphane Couturier, Jim Shaw, Nikolaj Bendix Skyum Larsen, Nathaniel Rackowe, Stefan Nicolaev, Fabian Marcaccio, Gilles Barbier, Alain Bublex, Honoré d'O, Stéphane Thidet Wyn Geleynse. Pierre Giner, Céleste Boursier-Mougenot, Vera Lutter et Takis.

 

Informations pratiques

Route de Paris / Zone d’activité Le Chemin de Mantes

Horizon 2000, Bat. 3 / 27120 Pacy-sur-Eure 

Ouverture au public : vendredi - samedi - dimanche de 14h à 18h et sur RDV (01 40 27 05 55)


Commenter cet article