Publié par Jean-david Boussemaer


Du 8 septembre au 4 novembre 2007, la dixième édition de la Biennale d'Istanbul met en avant « l'intelligence collective ainsi que la relation que l'homme entretient avec les espaces urbains ».


Son emblématique commissaire, Hou Hanru (actuellement en charge de la direction des expositions et des programmes publics du San Francisco Art Institute), a sélectionné une centaine d'artistes de trente-cinq pays.

La biennale est essentiellement organisée autour de trois sous-thématiques :

> « Burn It or Not ? » (Atatürk Cultural Centre, Taksim) : incarnant le modèle idéologique de la modernisation turque (menée par le projet révolutionnaire républicain), le centre-ville d'Istanbul (Taksim Square...) est actuellement en passe d'être absorbé par l'expansion du capitalisme global. Face à ce constat, les organisateurs de la biennale ont décidé de s'interroger sur des problématiques  contemporaines telles que : la place des utopies, le progrès, la modernation, la démocratie... à l'ère de la globalisation.

> « World Factory » (Marché du Textile d'Istanbul, Unkapani) : le bâtiment du marché, construit dans les années 60, pousse les organisateurs à réfléchir sur les activités économiques locales, ainsi que sur leur capacité à apporter, avec une vision moderne, un élément essentiel à l'évolution urbaine. Cet emplacement est idéal pour le projet « usine du monde » qui manifeste la réalité et les stratégies de la négociation entre les mondes développés et ceux en voie de développement ; cela du point de vue des différents modèles de production, de la consommation et du  développement économique à l'époque de la globalisation et des conflits géopolitiques.

> « Entre-polis » et « Dream House » (Antrepo no.3, Tophane) : ces deux expositions sont tenues dans de vieux entrepôts douaniers situés sur le Bosporus (près de Tophane). La première « Entre-polis » est construite comme un labyrinthe urbain, et traite des questions du commerce global, de la migration, du franchissement des frontières, de leurs impacts sur la vie urbaine... Au-dessus de cette micro-ville, prennent place des séries de plateformes seulement ouvertes en soirées (« les Chambres rêveuses »).

En parallèle à ces projets de tailles, la Biennale propose également quelques projets spéciaux : « Nightcomers » (basé sur le concept du dazibao / des vidéos, sélectionnés par cinq curateurs locaux, sont diffusées la nuit dans différents secteurs urbains) ,« Santralistanbul » (une conversion de la première station énergétique construite à la période ottomane – Silahtarağa Power Plant – en musée d'art contemporain)...

 

Artistes invités

Hamra Abbas, Adel Abdessemed, AES+F, Vahram Aghasyan, Buthayna Al, Allora Calzadilla, Selçuk Artut, Kutluğ Ataman, Fikret Atay, Jonathan Barnbrook, Ramazan Bayrakoğlu, Justin Bennett, Ege Berensel - Serhat H. Yalçınkaya - Banu Ornat, Ursula Biemann, Bik Van der Pol, Cao Fei, Banu Cennetoğlu, Lia Chaia, Paul Chan, Chen Hui-Chiao, Chen Chieh-Jen, Claire Fontaine, Teddy Cruz, Nancy Davenport, Burak Delier, Democracia, Atom Egoyan, İdil Elveriş - Zeren Göktan, Extrastruggle, Daniel Faust, Didier Fiuza Faustino, Christoph Fink, Nina Fischer - Maroan El Sani, Vicky Funari - Sergio de la Torre, Bodil Furu - Beate Petersen, Rainer Ganahl, Jean Baptiste Ganne, Gimhongsok, Renée Green, Ivan Grubanov, Ha Za Vu Zu, Erdem Helvacıoğlu, Huang Yong Ping, Emre Hüner, Sanja Ivekovic, Eleni Kamma, Kan Xuan, Ömer Ali Kazma, Ian Kiaer, Sora Kim, Taiyo Kimura, Gunilla Klinberg, Aleksander Komarov, Rem Koolhaas/AMO, Markus Krottendorfer, Lee Bul, Minouk Lim, Lu Chunsheng, Cristina Lucas, Ken Lum, MAP Office, Ramón Mateos, Julio Cesar Morales, Multiplicity, Els Opsomer, Ou Ning, Ferhat Özgür, Peng Hung-Chih, Anu Pennanen, Alexandre Périgot, Tadej Pogacar, Julien Prévieux, Radek Community, Michael Rakowitz, Raqs Media Collective, Jewyo Rhii, Porntaweesak Rimsakul, Lordy Rodriguez, Sam Samore, Fernando Sanchez Castillo, Allan Sekula, Taro Shinoda, Sophia Tabatadze, David Ter-Oganyan, Nasan Tur, Katleen Vermeir - Ronny Heiremans, Wong Hoy-Cheong, Xu Zhen, Yan Pei Ming, Yan Lei, Yang Jiechang, Tomoko Yoneda, Young Hae Chang Heavy Industries, Yushi Uehara / Berlage Institute, Zhou Hao - Ji Jianghong et Zhu Jia.

 

Informations pratiques

Journées professionnelles : 6 et 7 septembre 2007

Dates d'ouverture au public : du 8 septembre au 4 novembre 2007

 

Site Internet

 


Cf. tous les événements d'art contemporain

Commenter cet article